7 méthodes secrètes pour optimiser sa mise en rayon et gagner du temps

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

De manière très opérationnelle, la mise en rayon est la clé d'une expérience client optimale. Voici 5 conseils que donnent des pros pour gagner du temps.

C'est le nerf de la guerre. Les professionnels des magasins chargés de la mise en rayon y consacrent bien deux tiers de leur temps chaque semaine pour s'assurer que les rayons soient bien remplis.

Pour assurer une expérience client optimale, limiter les ruptures et proposer un espace de vente vendeur, une organisation doit donc être mise en place pour optimiser la productivité des équipes.

Plusieurs enseignes ont déjà tenté d'appliquer des procédures pour maîtriser le temps passé par les collaborateurs lors de cette étape essentielle à la grande distribution. C'est le cas notamment de Carrefour qui applique le projet Top, un process visant à mettre fin à la polyvalence et spécialiser les équipes sur des tâches spécifiques.

Où en est le déploiement du projet “Top” de Carrefour, chargé de réorganiser la vie des rayons
Le projet “Top”, chargé de réorganiser les équipes des rayons, est en cours de déploiement dans l’enseigne Carrefour. Le test s’est depuis étendu à plusieurs hypermarchés de l’enseigne. Interrogés, les salariés de Carrefour ne semblent pas pleinement convaincus. Il y a quelques semaines, nous nous s…

Voici 7 conseils clés pour une mise en rayon rapide et efficace selon les professionnels des magasins

Limiter les allers-retours

Le temps se gagne tout d'abord en optimisant les déplacements entre le rayon et sa réserve. Selon la taille du magasin, la distance rayon - réserve peut avoisiner plusieurs dizaines de mètres, voire une bonne centaine pour les gros hyper. Il convient donc tout d'abord de « limiter ses allers-retours entre la réserve et le rayon seulement au strict nécessaire », explique l'un d'eux.

Même constat pour ce confrère qui insiste de remplir les rayons en respectant une certaine logique : « il s'agit aussi de remplir les rayons par catégorie pour éviter de faire des kilomètres inutiles ».

Dépotage systématique

Parmi les astuces incontournables, le dépotage, surtout aux rayons secs, devient systématique. Cette pratique qui consiste à déposer les cartons de la palette devant chaque produit en rayon, facilite la mise en rayon. Cela permet d'éviter de faire des allers-retours entre le bout de rayon et sa palette située d'un bout à l'autre : « le fait de dépoter un maximum fait gagner beaucoup de temps », assure-t-on. Cette pratique est notamment très utilisée par les managers pour améliorer la productivité des nouveaux arrivants (intérim, saisonnier, etc.) qui ne connaissent pas encore la position de chaque produit.

Pour le cas des palettes aux produits de divers rayons, il convient de « s'organiser avec les collègues pour dépoter tous ensemble à un créneau horaire précis », une tactique payante qui active aussi la solidarité dans l'équipe.

Optimiser la mise en rayon en fonction de la hauteur des produits

Parallèlement au dépotage classique, certains recommandent également d'effectuer la mise en rayon des produits en fonction de la hauteur des produits : « on recommande de commencer par les produits du haut ou du bas et puis remonter ou descendre. Cela permet d'éviter de se baisser, puis se relever constamment. Cela peut être épuisant », poursuit cet employé.

Effectuer le facing progressivement

En plus du dépotage, beaucoup de professionnels chargés de la mise en rayon recommandent d'effectuer le facing progressivement, c'est-à-dire au fil de la mise en rayon : « celui qui veut gagner du temps doit apprendre à faire le facing en même temps que la mise en rayon ». Cette méthode gagne en efficacité au fil de l'expérience et surtout « ça vient en le pratiquant régulièrement », commente l'un d'eux.

Nos meilleurs contenus en exclusivité
Nos enquêtes, nos études, nos décryptages, nos classements à découvrir en exclusivité chaque semaine. Inscrivez-vous.

Évaluer son temps

Pour parvenir à gérer son temps à la minute près, il faut une bonne dose d'expérience. Les plus aguerris des professionnels des magasins savent souvent en un coup d'oeil en combien de temps exactement ils sont capables de terminer la mise en rayon d'une palette. Même calcul également pour le facing en fonction du rayon : « pour cela il faut connaître son rayon et anticiper ses commandes pour savoir quelles marchandises vont arriver », assure cette employée qui insiste également « à faire attention aux imprévus » qui peuvent venir perturber la gestion de son temps.

Anticiper ses commandes

Un rayon performant commence à une réserve rangée. C'est une règle indéboulonnable pour optimiser son temps : « on demande aux équipes d'anticiper la place en réserve la veille de chaque livraison », explique ce manager, « cela permet de mieux distribuer la marchandise et de définir les priorités ». Pour cela, il est souvent demandé aux équipes d'anticiper ses volumes de commandes et d'ajuster la place nécessaire en réserve.

Commencer par vérifier les dates

Pour les équipes des rayons frais, une tâche supplémentaire est nécessaire pour réussir la mise en place de son rayon avant l'ouverture du magasin. Il faut en effet veiller au contrôle des dates : « c'est une tâche longue et qui demande beaucoup de rigueur, car les clients ne le pardonnent pas en général », explique cette employée.

Pour se faire, «pour le rayon de la 4ème gamme, salade et sandwich, dans notre magasin, on prend l'habitude de vérifier les dates dès la prise de poste et de faire le facing avant de s'attaquer à la mise en rayon, cela permet de voir les besoins et de définir les priorités pour le remplissage ».

En plus de ces astuces, d'autres racontent avec humour qu'il faut bien sûr « utiliser ses deux mains » pour aller plus vite et « d'avoir des transpalettes électriques bien chargés de la veille » pour ne pas perdre de temps en arrivant.

Pour les professionnels expérimentés, une bonne organisation c'est la clé : « franchement, quand vous avez le rythme, avoir un beau rayon plein, c'est juste que du bonheur », affirme même l'un d'eux.

199 anecdotes en grande distribution, le livre !
Parfois drôles, cocasses, ces anecdotes présentent le quotidien de ceux qui agissent dans un secteur de l’ombre.
Métier

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.