« On accorde quelques jours de tolérance, après ce sera du sérieux » : les centres commerciaux à l'épreuve du pass sanitaire

Les premiers contrôles de pass sanitaire sont effectifs dans certains centres commerciaux de France.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Le pass sanitaire est entré en vigueur dans certains centres commerciaux. Bien plus vite que prévu selon certains professionnels, les premières décisions préfectorales exigent désormais la présentation d'un pass sanitaire pour entrer au sein des galeries commerciales et aux hypermarchés.

C'est notamment le cas en Loire-Atlantique, où les 5 grands centres commerciaux de la ville doivent exiger le pass auprès de leurs clients.

Passe sanitaire en grande distribution : ce que vous devez savoir
Le passe sanitaire et vaccination obligatoire pour certains professionnels provoque de nombreux remous dans les secteurs d’activités concernés.

Le pass sanitaire déjà obligatoire dans certaines régions

En Loire-Atlantique, les centres commerciaux de l'agglomération nantaise comptent parmi les premiers concernés en France. Ainsi, les centres E.Leclerc Atlantis, Paridis, Océan, Pôle Sud et le Carrefour Beaulieu doivent exiger à chacune des entrées le pass sanitaire auprès des clients désireux d'y entrer. Pour les 5 magasins cités, l'hypermarché n'est pas exempté.

Au centre E.Leclerc de Basse-Goulaine (Pôle Sud), difficile de passer à côté de la mesure : un écran affiche une communication en grande « pass sanitaire obligatoire ». Un panneau à l'entrée vient compléter le dispositif pour expliquer les justificatifs demandés.

À chaque entrée, des agents de sécurité vérifient et scannent un à un les QR codes des clients âgés de plus de 18 ans afin de vérifier s'ils sont bien munis des preuves suivantes : soit un certificat de vaccination complet (présenté via l'application ou via une attestation papier), soit un Test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h, soit un certificat attestant du rétablissement datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Le préfet de la région a également tenu à veiller dans un communiqué « au respect de la mise en œuvre du pass sanitaire sur le territoire ». Pour le moment, les contrôles s'effectuent sans encombre.

Une organisation qui se met en place et des inquiétudes sur la baisse de la fréquentation

En plus de la Loire-Atlantique, le pass sanitaire est également en vigueur d'autres magasins de France. C'est le cas à Auchan Le Pontet près d'Avignon par exemple où le centre commercial comprend « 7 entrées où sont placés des agents de sécurité », nous précise-t-on : «  pour le moment on accorde quelques jours de tolérance, après ce sera du sérieux », complète un des membres du magasin.

D'autres magasins dans les Pyrénées-Orientales sont aussi concernés : Auchan Porte d'Espagne, E.Leclerc Nord et Carrefour Clair.

Ces premiers magasins pourraient en appeler d'autres. Au total, ce sont plus de 350 magasins en France qui sont sous le coup d'une décision préfectorale.

Ces mesures soulèvent bien entendu des inquiétudes pour les magasins : « c'est en effet plus calme que d'habitude », apprend de certains salariés concernés, « à confirmer en fin de semaine ». Le ministère de l'Économie, lui, a d'ores et déjà annoncé une aide égale à 20 % de leur chiffre d’affaires pour ceux qui verront leur activité baisser d’au moins 10 % en août.

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.