Gérer l’Off Boarding, une préoccupation importante au sein des enseignes

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

L’off boarding qu’est-ce que c’est réellement ? C’est un processus de ressources humaines que l’entreprise met en place pour préparer et gérer le départ d’un salarié. Cette mise en place regroupe différents éléments et actions permettant d’accompagner le collaborateur jusqu’à sa dernière étape. Mais comment réussir à gérer ce départ ? Nous allons faire un zoom sur cette nouvelle tendance.

Selon une récente étude, 82% des employeurs se disent préoccupés par le départ de leurs collaborateurs. Le taux de turnover est au plus haut, avec plus de 16% en 2020. Le nombre de ruptures conventionnelles continue d’augmenter. Les entreprises sont donc plus souvent confrontées à des départs de salariés et à la gestion de ceux-ci. Après l’onboarding, l’accueil des nouveaux salariés, on parle maintenant d’off boarding, la maîtrise du départ de ces employés. Le soutien au roulement du personnel devient donc de plus en plus important dans cette situation. Et si vous vous demandez pourquoi. C’est parce que c’est un moment à ne pas manquer. En effet, les entreprises de distribution sont de plus en plus en concurrence pour attirer les meilleurs talents. Certains profils sont rares et les entreprises doivent désormais gérer la marque employeur, c’est-à-dire la réputation de leur enseigne en tant qu’excellent employeur.

Actuellement, beaucoup d’enseignes de la grande distribution commencent à se soucier du bien-être du salarié lors de son arrivée, mais beaucoup oublient que son départ est tout aussi essentiel. En effet, cela permet d’assurer la sécurité de votre enseigne ainsi que sa bonne image. L’off boarding permet donc de guider et d’accompagner le salarié positivement lorsqu’il part. C’est un processus très important d’autant plus que 40%* des salariés français se disent ouverts à l’idée de retourner travailler pour un ancien employeur.

Quelle est l’importance de bien gérer le départ d’un salarié ?

Tout d’abord, vous devez tenir compte de la réputation de la marque employeur de votre entreprise. Si vous avez passé beaucoup de temps à le construire, vous devez essayer de le rendre durable. Les collaborateurs satisfait de quitter votre entreprise dans les meilleures conditions vous apporteront une publicité positive et deviendront les porte-parole de votre distribution. A l’inverse, s’il part dans une mauvaise ambiance, l’ancien salarié exprimera son insatisfaction vis-à-vis de votre enseigne sans hésitation et votre image deviendra bien plus négative. De plus, si les employés quittent l’entreprise dans de bonnes conditions, ils sont susceptibles de revenir dans quelques années. Ce phénomène est appelé « boomerang rehire » et a lieu de temps en temps. Cela vous permettra de recruter à moindre coût, ce qui sera un réel avantage à l’avenir.

Par ailleurs, après que des salariés aient quitté l’entreprise, ils se retrouveront chez un autre employeur et développeront de nouvelles compétences. Cela peut être utile pour de nouveaux projets futurs, si vous avez réussi son off boarding. Ce processus s’appelle healthy-out ou élimination saine. Par conséquent, la personne qui part peut maintenir la sécurité et l’image de votre enseigne. Outre ça, les anciens employés qui ont encore accès à du matériel ou à des données peuvent nuire au bon fonctionnement de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’il est primordial de bien gérer le départ de ses employés.

Réussir son off boarding, tout un art

Afin de réussir au mieux votre off boarding plus sieurs point sont importants. Premièrement, il faut communiquer sur le départ du salarié auprès de ses collègues de travail afin de les informer sur les changements à venir. Ensuite, le collaborateur qui quittent l’enseigne doit transmettre son savoir-faire à son remplaçant. Puis, il est essentiel d’organiser un entretien final entre vous et le salarié, afin de discuter sur son retour d’expérience et de récupérer son matériel utilisé à des fins professionnelles. Par ailleurs, n’oubliez pas d’enlever ses accès au système et aux logiciels afin de maintenir la sécurité de votre entreprise. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi lui rédiger des lettres de recommandation ainsi que des références pour ses emplois futurs en lui montrant bien que vous êtes satisfait de son travail, l’employé se sentira valorisé et acceptera avec joie ce geste. Le jour de son départ, il est bienveillant de lui organiser un pot de départ en en profitant pour le remercier de tout ce qu’il a fait pour l’entreprise. Enfin, nous vous conseillons de garder son contact et de continuer à communiquer avec lui après son départ car il peut potentiellement devenir votre ambassadeur ou revenir travailler avec vous quelques années plus tard.

Petit bonus, afin de vous assurer que vous êtes parfaitement préparé au départ des employés, il est recommandé d’utiliser un logiciel de recrutement pour gérer toutes les étapes du processus, de l’arrivée au départ. En quelques clics, vous pourrez supprimer les droits d’accès des salariés partis, générer l’intégralité du solde de leur compte et prendre en charge le transfert de savoir-faire entre les nouveaux arrivants.

Pour éviter de futurs désagréments pour les employés et vous, certaines erreurs sont à ne pas commettre lors de votre off boarding. En effet, ne prenez pas trop à cœur le départ d’un salarié. L’employé a ses raisons, ce n’est pas forcément lié à vous. Après l’avoir quitté, ne pas rester en contact avec lui peut fermer les contacts potentiels qu’il a. Enfin, n’oubliez pas que cet ancien collaborateur est toujours un ambassadeur, il sera judicieux qu’il garde une bonne image de votre enseigne à l’avenir.

MétierManagement

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.