Du discount à Internet : l'Histoire de la grande distribution en 5 dates clés

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Si aux États-Unis la grande distribution (variety store) est apparue en 1879 avec le succursaliste Woolworth’s, en France cette forme de commerce a vu le jour en 1928 avec Uniprix, puis Prisunic en 1931 et en 1932 avec Monoprix.

La naissance de la grande distribution remonte au moins au 18ème siècle en Europe. Au travers d’expérimentations diverses et successives, les traits sous lesquels nous la connaissons aujourd’hui se mettent en place progressivement.

Une arrivée en France dans les année 50 avec Édouard Leclerc

En France, le concept de la grande distribution s’est davantage développé au travers de diverses expérimentations. Dans les années 50, l’entrepreneur Édouard Leclerc a été le premier à initier le discount dans l’alimentaire avant de convaincre de petits épiciers d’opter pour ce modèle.

Le premier supermarché ouvre ses portes en 1957 avant de passer à 31 magasins en 1960. Le concept connaît, ainsi, un franc succès et sera rapidement repris par d’autres enseignes de la grande distribution.

Alors que Gérard Mulliez a créé en 1961 l’enseigne Auchan, en 1963, Michel Fournier, fondateur de Carrefour, décide de réduire sensiblement ses marges et de vendre à prix réduit pour inaugurer le premier hypermarché Carrefour avec un parking de 450 places.

Six ans après, Jean-Pierre Le Rock lance EX Offices de distribution, une enseigne rebaptisée Intermarché en 1972. Depuis, plusieurs nouvelles enseignes ont vu le jour (Super U / Hyper U … merci d’ajouter d’autres) pour élargir la clientèle en conjuguant prix et qualité.

Le service s’est ensuite amélioré à la fin du XIXe siècle avec un nouveau credo : “le client est roi”, souvent employé dans l’optique d’inciter les commerçants à prioriser la satisfaction de la clientèle.

L’avénement d’Internet

Avec l’avènement d’internet, le commerce électronique (e-commerce) est devenu un mode d’échange en vogue (les années 2000). Il connaît une forte croissance et réussit à attirer un grand nombre d’utilisateurs car le client n’a plus besoin de se déplacer, ni de faire le tour des magasins pour pouvoir trouver le produit qu’il recherche.

Désormais, les achats du quotidien se font de plus en plus en ligne, il semble bien que la tendance ne soit pas prête à ralentir dans les années à venir. En plus, il y’a même un nouveau mode de distribution qui a fait son apparition cette année, ce qu’on appelle le quick commerce qui veut révolutionner le monde de la distribution.

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.