5 choses à savoir sur Supeco, l'enseigne de Carrefour qui mise sur le soft discount

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Déjà présent dans plusieurs pays européens, Supeco (« supermarché », « éco ») est le nouveau concept de Carrefour. Le distributeur adapte Supeco au marché français avec la volonté de proposer un modèle basé sur le soft discount.

Créé en 2012 en Espagne, Supeco est une enseigne du groupe Carrefour. Le concept tourne autour du commerce de gros, en libre-service et à prix réduits, ouvert aux particuliers comme aux professionnels. L’enseigne a fait ses preuves en Europe avec un total de 47 magasins dont 8 en France.

Un concept entre le cash & carry et le supermarché discount.

Supeco est un concept adapté au marché français, avec un modèle hybride, entre le supermarché traditionnel et le cash & carry qui associe des prix bas avec des bons produits. Supeco propose en effet, des produits à prix réduits destinés à la fois aux particuliers et aux professionnels dans une ambiance d’entrepôts de la taille d’un supermarché. Les clients y trouveront des produits Carrefour ainsi que des produits issus de circuits de déstockage de marques nationales. Des bonnes affaires seront également proposées chaque semaine.

Une nouvelle enseigne pour répondre aux attentes des consommateurs

Supeco propose un maximum de 2500 références sur une surface plutôt réduite (1500 à 2000 m²), avec une disposition sommaires façon entrepôt : les produits sont présentés en carton ou directement. Les clients, qu’ils soient particuliers ou professionnels, peuvent profiter d’une offre complète de produits frais, ainsi que d’espaces traditionnels sur la boucherie et la boulangerie, où le pain est cuit sur place. L’enseigne offre un mélange de marques de distributeur et de marques nationales. Supeco propose également aux clients, sur certaines références, de bénéficier de prix encore plus attractifs sur les gros volumes, sans oublier le coin des bonnes affaires, pour répondre aux changements d’habitudes des consommateurs toutes catégories confondues, au gré des arrivages.

Le magasin offre également aux clients quelques services comme l’échange avec les équipes du magasin grâce à la mise en place d’outils digitaux, tels que WhatsApp ou encore une application dédiée permettant d’identifier les meilleurs prix.

La stratégie de Supeco

La stratégie de l’enseigne se base principalement sur la bonne communication qui est axée sur leur force de vente en insistant sur le « vraiment moins cher », slogan qu’on trouve dans les magasins ainsi que sur leurs prospectus, insistant sur leur force de vente.

Le message vise une clientèle dont le mot d’ordre est « économie », ce qui permet de pousser à la consommation et fidélisation les consommateurs. Coté prospectus, on retrouve le même positionnement que ceux de Carrefour.

Par ailleurs, on retrouve dans les magasins Supeco des caisses classiques mais également automatiques. L’enseigne a développé une application afin de faciliter les encaissements pour les clients. Ces derniers peuvent scanner leurs achats et payer directement via l’application ou par carte bancaire grâce ç cet outil.

Ces nouvelles technologies au service du retail permettent à l’enseigne d’améliorer l’expérience clients en magasin, ayant pour but d’attirer et fidéliser la clientèle et pour l’augmentation des ventes.

E-commerce exploité par Supeco

Face à la situation sanitaire, l’enseigne de discount a ouvert son site e-commerce. Supeco propose ainsi un nouveau service de click and collect discount aux consommateurs, permettant d’améliorer leur expérience client et d’enrichir l’offre e-commerce. Le consommateur peut constituer son panier en sélectionnant des produits parmi les 450 références réparties dans les rayons maison, beauté, high tech, loisirs ou jouets. C’est une première pour la marque qui n’avait pas de présence digitale forte jusque-là.

Le site est très simple d’usage : le consommateur n’a pas besoin de se créer un compte et, une fois ses achats effectués, il peut choisir le créneau horaire qui lui convient dans l’un des 5 magasins de la chaîne.

Supeco s’entend en France

Après avoir après avoir ouvert les deux premiers magasins de son enseigne discount en France dans le Nord il y a deux ans, puis l’avoir équipé d’un site de e-commerce fin 2020, l’enseigne de soft-discount du groupe Carrefour, poursuit son expansion avec l’ouverture d’un nouveau magasin de 999m2 à Saint-Maximin, dans l’Oise (60), devenant ainsi le huitième magasin de l’enseigne à ouvrir ses portes sur le territoire français.

L’enseigne discount exploite à date 8 magasins en France ; Valenciennes (59), Onnaing (59), Saint Martin Lez Tatinghem (62), Noyelles-Godault (62), Outreau (62), Hazebrouck (59), Fouquières-Lès-Béthune (62), Saint-Maximim (60).

Carrefour ambitionnerait d’ouvrir entre 150 et 200 Supeco en France dans les cinq ans à venir.

ConceptEnseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.