Pendant la crise, le Nutella a discrètement augmenté ses ventes (et redoré son image)

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Le confinement aura-t-il été une excuse pour satisfaire les goûters des enfants et aider les adultes à mieux supporter cette période à la maison ? Toujours est-il que la célèbre marque Nutella a conquis un million de nouveaux consommateurs durant la crise sanitaire liée au Covid-19.

Il n’y a pas que les marques de riz, de pâtes et de farine qui ont profité au confinement. D’autres produits, qui entrent dans une catégorie autre que celles des produits de première nécessité, ont connu des succès grandissants auprès des consommateurs. C’est notamment le cas du Nutella.

En effet, les ventes de la célèbre marque de pâte à tartiner ont grimpé ces dernières semaines. Interrogé dans les colonnes de Paris-Normandie, le patron a dévoilé que la marque avait séduit « un million de nouveaux clients » tout en complétant que « ce qui a fait progresser la marque, ce n’est pas une surconsommation, mais de nouveaux consommateurs conquis ».

« Nos marques et notre entreprise sortent renforcées de la crise sanitaire. Nous avons non seulement maintenu nos productions et préservé nos emplois, mais nous avons aussi gagné des parts de marché et de nouveaux consommateurs, notamment sur la période de Pâques »

Jean-Baptiste Santoul, PDG de la filiale française du chocolatier italien Ferrero

Lire aussi : M&M’s débarque dans les rayons tablettes de chocolat des supermarchés

Plus de 70% de parts de marché pour Nutella sur le secteur des pâtes à tartiner

Le confinement a permis à la marque de repasser au-dessus des 70 % des parts de marché dans le secteur devenu concurrentiel des pâtes à tartiner. Des hausses qui viennent compenser le manque à gagner sur la marque Ferrero sur les chocolats de Pâques qui ont connu plus de mésaventures cette année. Cette année, la croissance des produits Kinder a chuté de 4%, passant ainsi de 7% à 3%.

Ce succès, la marque le doit peut-être en partie à sa présence sur les réseaux sociaux. Pendant la crise sanitaire qui a confiné les Français, Ferrero a lancé une opération sur Twitter qui a attiré plus de 100 000 nouveaux abonnés au compte. La marque a profité de la hausse de 70% du trafic mondial pour s’attirer de la visibilité sur les réseaux sociaux. Une aubaine pour de nombreuses marques et médias pour profiter du temps d’attention des consommateurs plus étendue qu’à l’accoutumée.

La marque, pourtant critiquée pour son utilisation massive de l’huile de palme, a ainsi redoré son image auprès des consommateurs.

Lire aussi : Les Kinder Bueno Coconut débarquent dans les rayons des supermarchés

Le chocolat a des vertus pour lutter contre la dépression

Corrélation ou pas, le chocolat reste un ingrédient remède pour garder le moral. Dans la période qu’ont connu les consommateurs, le Nutella a aussi peut-être servi de refuge pour permettre aux Français de garder le moral et de ne pas sombrer dans une dépression.

Des études ont montré que le chocolat a de nombreux effets positifs sur le moral. Avec ses vertus euphorisantes, l’ingestion de chocolat procure une sensation de plaisir. Les molécules proches de l’endorphine telles que la sérotonine sont absorbées par le sang et provoquent une sensation de bien-être.

Conso

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.