Les enseignes de la grande distribution ont explosé leur visibilité sur les réseaux sociaux en mars

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

La crise que traverse le pays dû à la propagation du coronavirus a mis en lumière les enseignes de la grande distribution, tout comme les professionnels du secteur : les supermarchés, hypermarchés et commerces de proximité sont en “deuxième ligne” de cette guerre à laquelle nous sommes confrontés. Et la crise se joue aussi sur les réseaux sociaux.

La crise est-elle une aubaine pour donner plus de lumière à la grande distribution sur les réseaux sociaux ? En effet, on n’a jamais vu autant de photos de rayons vide, de caisses protégées par du plexiglas, de professionnels de la grande distribution sur les pages facebook des magasins locaux. Toutes enseignes confondues, les magasins ont “profité” de l’engouement provoqué sur les réseaux sociaux pour communiquer sur leurs supports numériques.

Et les messages des enseignes sont nombreux. Les prises de paroles se sont articulées autour de plusieurs axes : informer sur les initiatives mise en place dans les magasins, remercier les salariés, afficher le soutien aux personnels soignants et aux producteurs locaux. Le secteur de la grande distribution n’a pas manqué de créativité pour prendre la parole sur les réseaux sociaux.

Influencées peut-être par le succès de cette publication sur la page Facebook de Je bosse en Grande Distribution, de nombreuses enseignes ont repris quelques codes en citant dès fois un par un les prénoms de leur collaborateurs et en remerciant leurs collaborateurs.

Classement des enseignes au national basé sur le volume des interactions

Et les raisons de succès d’une présence réussie sur les réseaux sociaux dépend beaucoup de l’agilité des équipes à communiquer et de la réactivité à surfer sur une tendance. D’ailleurs, sur le site je bosse en grande distribution, nous aimons cette thématique des réseaux sociaux puisque nous publions régulièrement un classement des magasins locaux basé sur le volume d’interaction et le volume de fans réalisé à partir de plus de +3700 magasins recensés dans notre base de données.

+680% de volume d’interactions générées sur les pages Facebook d’enseigne

Premier constat, les enseignes de la grande distribution ont largement développé leur visibilité sur les réseaux sociaux au cours du mois de mars. À partir des 12 enseignes analysées, force est de constater que le volume total des interactions toutes enseignes confondues et forte hausse.  le volume d’interactions au mois de mars en effet connu hausse de plus de 680% par rapport au mois de février. 

Le document répertorie les enseignes suivantes : Intermarché, Lidl, Système U, Carrefour, Auchan, E.Leclerc, Monoprix, Grand Frais, Biocoop, Cora, Géant Casino et les Supermarché Match.

Intermarché loin devant toutes les enseignes 

De cette forte hausse, le succès s’explique par un vidéo publiée par l’enseigne Intermarché. À elle seule, la vidéo d’Intermarché qui remercie les héros discrets de la grande distribution a généré près de 11 millions de vues et cumulé près de 500 000 interactions.

D’autres enseignes connaissent une progression de leur visibilité : Carrefour +969%, Système U +854% font 8 à 10 fois que mieux que le mois de février.

Seul l’enseigne Géant Casino ne tire pas profit pour développer sa visibilité sur le réseau social Facebook. L’enseigne y a partagé notamment des communication très institutionnelles, peu interactives contrairement à une enseigne comme Système U qui a relayé des vidéos et contenus authentiques et originaux. Ces derniers sont des formats tendances qui font la différence pour créer de l’engagement et de la proximité avec son audience.

Comment expliquer cet engagement ?

Le trafic web mondial a dépassé des records. Jamais les médias par exemple n’ont généré autant de trafic.

Dans cette crise, les réseaux sociaux jouent un rôle majeur et la grande distribution a su profiter de cet engouement pour détacher de la visibilité à travers le réseau social phare, Facebook.

Les prises de paroles des enseignes ont été nombreuses sur les réseaux sociaux. Les enseignes ont souvent relayé des initiatives locales, proche du terrain : une attitude authentique qui prévaut largement devant des communications où l’interaction est absente.

Par ailleurs, la vidéo est un format largement plébiscité. Les enseignes l’ont en effet largement exploité durant ces 3 dernières semaines. Mais d’autres formats tirent aussi leur épingle du jeu, des visuels classiques  et des publications uniquement “textes” ont également eu une forte résonance.

Voici le top 5 des publications Facebook sur les pages d’enseignes.

La vidéo n’est pas le seul critère pour s’attacher de la visibilité sur les réseaux sociaux. Ce Top 5 démontre que ce qui fait la différence c’est aussi le ton du message, la décision prise par l’enseigne ou encore le caractère original de la publication.

Intermarché

Sur la vidéo ci-dessous, Intermarché réalise le plus gros score de visibilité.

  • 👥466 344 interactions (like, commentaires, partages)
  • 🎥11 380 000 vues de vidéos
Système U

Le caractère authentique et l’incarnation du message assure à cette vidéo une belle visibilité.

  • 👥59 571 interactions (like, commentaires, partages)
  • 🎥5 140 000 vues de vidéos
Lidl

Lidl s’est contenté d’un message texte. Suffisant pour toucher des milliers d’internautes.

  • 👥47 808 interactions (like, commentaires, partages)
Carrefour

La décision de Carrefour concernant les chauffeurs routiers a été simplement mise en scène à travers un visuel classique.

  • 👥46 920 interactions (like, commentaires, partages)
Lidl

Une nouvelle fois apparaît avec cette vidéo en remerciement aux équipes de la grande distribution.

  • 👥38 940 interactions (like, commentaires, partages)
  • 🎥549 800 vues de vidéos
Réseaux Sociaux

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.