⚡ Des Outils, des Ressources et des Idées pour préparer le Commerce de Demain Plus d'infos

4 réflexions sur les achats médias locaux

Enjeux clés sur les achats médias et la nécessité de réfléchir à leur relocalisation.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Quand on parle de communication locale, on parle principalement des trois géants américains, Google, Facebook et Amazon. Que ce soit à travers le local pack, le SEO, le SEA, Perf Max pour l'un ; que ce soit sa page entreprise, Instagram, ses formats publicitaire pour l'autre ; que ce soit le display pour le 3ème cité ; les trois se révèlent totalement indispensables pour les entreprises qui cherchent à toucher une audience locale. Ils représentent à eux seuls 70% du marché.

Car en effet, en l'état, difficile de se passer de ces deux plateformes largement fréquentées par les Français : avec 40 millions d'’utilisateurs actifs mensuels pour Facebook ; numéro des moteurs de recherche avec 91% de part de marché en janvier 2024 pour Google, le Retail au sens large aurait tort de s'en priver.

Mais à l'heure où la consommation des Français se relocalise (en tout cas dans les attentes), se pose la question de la relocalisation des investissements médias locaux. Presse, radio, télé segmentée... des cartes sont à redistribuer.

Voici quelques chiffres clés sur la présence locale des Français :

  • 75% des Français vivent dans des communes de moins de 50 000 habitants ;
  • 30% des Français vivent en zones rurales ;
  • 93% des communes françaises comptent moins de 100 000 habitants ;

Dans cet article, on partage les grands enjeux de l'achat média local dans la grande distribution.

Relocaliser les achats publicitaires pour suivre la tendance des consommateurs

Les consommateurs sont plus attentifs au local. Selon la Fevad, 85% des Français plébiscitent désormais le commerce local. Valeur forte, sensible à l'économie locale et circulaire, et mode de consommation plébiscitée par les consommateurs, cet intérêt grandissant pour le local pousse les enseignes à revoir leur plan média. On assiste d'ailleurs depuis la crise sanitaire à une vraie professionnalisation de la communication locale. Preuve directement observable : l'activité des réseaux sociaux locaux de la part des magasins montre que le sujet est pris au sérieux et qu'il se complète parfaitement avec une communication social média au national (bien que les enseignes ont longtemps appuyé sur le frein pour contrôler la communication de leur point de vente).

Aujourd'hui, les vannes sont ouvertes et les actions se multiplient en local pour personnaliser leur communication à l'échelle de leur zone de chalandise. La communication aussi se relocalise

Cet article est réservé à nos abonnés

S’abonner

Vous avez déjà un compte? Se connecter