👉 Rejoignez l'Espace Pro, une plateforme unique pour les professionnels du marketing du monde du commerce. Plus d'infos

Au Super U de Mordelles, on produit de la chaleur grâce au froid

Alors que le sujet est à la sobriété énergétique, voici un exemple d'utilisation intelligente de l'énergie pour faire des économies et limiter son empreinte énergétique.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

À la faveur de projets de rénovation, le Super U de Mordelles, en Ille-et-Vilaine, a optimisé sa consommation d’énergie en misant notamment sur un système de récupération de chaleur.

« Pour mieux consommer, il est important de bien concevoir les installations ». Arnaud Porcher, le directeur du Super U de Mordelles, près de Rennes, a fait de la maîtrise de l’énergie l’un de ses chevaux de bataille. Avec ses deux frères et associés, il a pris la suite de ses parents. Ensemble, ils gèrent ce supermarché d’une superficie de 4199 m2, qui fut l’un des premiers ouverts dans le département. Les normes ayant beaucoup évolué depuis les années 1980, la direction s’est engagée dans un ambitieux chantier de rénovation dès 2010, en profitant d’un agrandissement.

En développement, un nouveau projet de modernisation a même été lancé en 2019 et s'est poursuivi sur 2020 pendant la période du COVID. Avec cette modernisation, l’ensemble des zones antérieures à 2010 ont vu leur isolation améliorée. L’étanchéité de la toiture a été refaite. L’éclairage du magasin, des réserves, laboratoires, locaux sociaux a basculé en LED. Quatre nouveaux Roofs Top dernière génération, servant à la climatisation et au chauffage du magasin, ont remplacé d'anciennes machines énergivores.

« Pour mieux consommer, il est important de bien concevoir les installations »

Un fluide frigorigène plus respectueux de l’environnement

La production de froid ainsi que l'ensemble des équipements frigorifiques du magasin ont été revus avec la mise en place de meubles à porte dans le magasin et une production frigorifique fonctionnant au CO2. Objectif: utiliser des solutions moins énergivores et plus respectueuses de l’environnement. « Tous les magasins devront changer leur production de froid dans les années à venir. On aurait pu attendre mais on a voulu nous inscrire dans l’avenir », souligne Arnaud Porcher, « le froid est un grand poste d’activité pour nous mais c'est aussi le cœur de notre activité car nous sommes centrés sur les produits frais ».

Pour info, l’ancienne installation frigorifique fonctionnait avec du R404a. Ce fluide HFC (HydroFluoroCarbure) contribuant à l’effet de serre, il est amené à disparaître à partir de 2030 avec l’évolution de la réglementation. Il a donc été remplacé par du froid CO2, beaucoup plus propre sur le plan environnemental.

Des économies à la clé

Le Super U Mordelles s’est aussi doté d’un système de récupération de chaleur de ses groupes frigorifiques. Dès 2010, il a été mis à contribution pour le chauffage au sol des zones frais de la surface de vente (1500 m2) et le chauffage des réserves (1300m2). Un cran supplémentaire a été franchi avec la dernière rénovation. La chaleur est aussi récupérée pour chauffer les réserves et apporter des calories aux roofts top. « Cela revient à se servir de calories gratuites qui seraient de toute manière perdues», remarque M.Porcher. Cette solution permet en outre d’améliorer les conditions de travail pour les employés dans la réserve.

Conséquence : le thermomètre affiche 5 à 6 °C en plus par rapport à la température habituelle en hiver. Montant de l’investissement: 6,8 millions d’euros dont 1,1 million uniquement pour le matériel et la production de froid.

Selon l’Ademe, le système de récupération de chaleur sur les groupes frigorifiques permet d’économiser entre 60 et 80% des consommations de chauffage du magasin. Et entre 70 et 95% des consommations d’énergie liées au préchauffage de l’eau chaude sanitaire. La chaleur produite à basse température « favorise une meilleure homogénéisation des courants d’air chaud à travers le magasin ». Le temps de retour sur investissement serait inférieur à sept ans selon l’agence.

🤝
Article en collaboration avec l'ADEME dans le cadre du plan Agir pour la transition.
RSE

Jonathan Le Borgne Twitter

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.