👉 Rejoignez l'Espace Pro, une plateforme unique pour les professionnels du marketing du monde du commerce. Plus d'infos

Ces modes de conditionnement qui révolutionnent les rayons frais

Les consommateurs plébiscitent les produits dont les emballages sont responsables et soucieux de l'environnement.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire et réduire les déchets, les enseignes de la grande distribution optent pour des emballages intelligents et se dirigent petit à petit vers des technologies "de conditionnement sous atmosphère modifiée" (sous MAP) ou sous SKIN, qui prolongent les DLC des produits frais.

En prévision de l'arrêt prochain des barquettes en PSE, EDS Emballage propose des emballages rigides, en mono-matériau recyclables et recyclés, permettant à la fois de limiter l'impact sur l'environnement mais également de réduire la place nécessaire pour le stockage des emballages.

Nous avons rencontré Eric Gallais, responsable frais du E.Leclerc Orvault Grand Val, et Simon Charrier, responsable métiers du Super U de Vertou. Ils ont tous les deux opté pour les solutions MAP et SKIN et les solutions d'emballage d’EDS Emballage. Aujourd’hui, leurs rayons boucherie, traiteur et poissonnerie en tirent d’immenses bénéfices économiques et écologiques.

Les français à la recherche d’emballages plus responsables

Les Français ne veulent plus de gaspillage. Selon une étude de 2020 de l'association TwoSides, 70% des Français se disent prêts à « agir activement » pour réduire leur utilisation d'emballages plastiques non recyclables.

D'après une autre étude, 64% des Français souhaitent même ne plus acheter de produits dont ils considèrent que l'emballage est nuisible à l’environnement.

En parallèle, les enseignes de la grande distribution s’organisent pour lutter contre le gaspillage alimentaire et proposent de 30 à 50% de réduction sur le prix des produits en date courte ou limite.

Ces données encouragent vivement les enseignes de la grande distribution à faire évoluer leurs emballages, comme c’est le cas du E.Leclerc d’Orvault Grand Val qui a opté pour la technologie MAP ou « conditionnement sous atmosphère protectrice », avec les emballages de la société EDS Emballage, pour ses produits frais.

Le MAP est une solution qui consiste à remplacer l’air existant dans un emballage par un mélange de gaz spécifique (azote, dioxyde de carbone et oxygène), puis d’operculer la barquette à chaud avec un film barrière sans dénaturer les qualités visuelles et gustatives du produit.

Utilisé auparavant en industrie alimentaire, ce procédé est arrivé en grande distribution il y a environ 10 ans, et se développe rapidement depuis 3 ans.

Des DLC multipliées par 3*

En raison de ces bénéfices économiques et écologiques, ce procédé séduit de plus en plus d’enseignes pour leur rayon frais et leur poissonnerie, comme en témoigne Eric Gallais, responsable frais E.Leclerc Grand Val : « nous avons choisi la technologie MAP pour plusieurs raisons : la première c’est l’augmentation de notre chiffre d’affaires, conséquence d’une offre élargie pour nos clients. Ensuite, c’est la multiplication de notre DLC par deux, voire trois, selon la nature du produit.

Enfin, la technologie MAP assure une qualité d’emballage parfaite et donc la sécurité alimentaire pour nos clients. »

Parmi les produits que propose la société EDS Emballage, Eric Gallais choisit la gamme de barquettes rigides spécialement conçue pour la boucherie / poissonnerie : « la variété des formats répond à tous nos besoins en conditionnement et leurs fonds capteurs évitent les buvards. Nous avons également réduit notre zone de stockage de 80%. Enfin, la solidité et la rigidité des barquettes a fait chuter notre taux de casse de 80 % ».

Poissonnerie frais emballé : un chiffre d’affaires multiplié par 2 en 90 jours

Du côté du Super U de Vertou, la technologie SKIN marque un tournant pour le rayon poissonnerie, selon Simon Charrier, responsable métiers du magasin : « nous avons choisi la solution SKIN pour la qualité gustative et visuelle qu’elle apporte à nos produits et pour le vent de nouveauté qu’elle souffle sur le magasin, en diversifiant les modes de présentation et d’emballage ».

La technologie SKIN permet également un allongement de la DLC et empêche les pertes d’exsudat.

Grâce à tous ces atouts, en 3 mois, nous avons doublé notre chiffre d’affaires en poissonnerie frais emballé ».

Recyclage à l’infini avec le rPET

La société EDS Emballage propose désormais aux enseignes un nouveau format qui vient compléter sa gamme operculable en rPET : un format 1523 (B5) en CPET compatible four et micro-ondes.

Entièrement recyclables* sans perte de matière, ces emballages s’inscrivent dans l’économie circulaire et sont peu impactants sur l’environnement. Ils contiennent jusqu'à 75% de matière recyclée.

À noter enfin que les technologies comme le MAP et le SKIN peuvent avoir un réel impact sur la productivité du magasin en permettant l'optimisation des temps de préparation et améliorant l'anticipation des rotations du rayon. Cela permet également de proposer une offre plus large et de réduire la casse, axe important de développement du chiffre d'affaires.

Aujourd'hui encore plus qu'hier, arborer une réelle démarche d'éco-conception des emballages est devenu un point important dans l'acte d'achat des consommateurs.

*se référer aux consignes de tri de votre région
RSE

Jonathan Le Borgne Twitter

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.