Comment les applications qui convertissent les pas en argent ont conquis la grande distribution

Pour récompenser le nombre de kilomètres effectués au quotidien, beaucoup de professionnels ont opté pour une application (comme Weward ou WalkUnited) qui rémunère en fonction du nombre de pas que vous réalisez.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

En grande distribution, quand on est employé, hôtesse, manager, avoir une activité statique ça n'existe pas vraiment. Alors forcément, étant donné que certaines applications offrent une rémunération au nombre de pas effectués dans une journée, beaucoup de professionnels des magasins se sont jetés sur l'occasion de compléter un peu leur revenu.

Ces applications s'appellent WeWard ou encore WalkUnited. Très populaires en France, ces applications connectées aux smartphones et aux montres ont séduit les professionnels de ce secteur, notamment ceux des drives qui cumulent les kilomètres chaque jour : « je marche l'équivalent de 20 km par jour », raconte cette employée dans un drive, « j'ai compté une fois sur un mois, je marche l'équivalent d'un aller Cherbourg-Paris », assure cette consoeur et utilisatrice d'une application de surcroît.

« Vu qu'en grande distribution on marche beaucoup, ça peut monter vite »

C'est quoi le principe de ces applications de marche solidaire

Pour fonctionner, il suffit dans un premier temps d'installer l'application. Celles-ci demandent des autorisations pour accéder au nombre de pas mesurés par votre smartphone à condition de l'avoir sur soi. Ce dernier fonctionne comme un podomètre et capte vos mouvements tout au long de la journée.

Pour les plus connectés, une montre de type apple watch permet de se débarrasser de l'encombrant smartphone placé généralement dans sa poche : « il suffit de connecter sa montre à son appli de santé et c'est ensuite l'appli qui récupère les pas », précise cette utilisatrice et salariée dans un drive.

Enfin, pour commencer à gagner de l'argent, il est nécessaire de valider ses pas chaque soir avant minuit. Ces pas sont transformés en ward qui se convertissent en argent ou en réduction sur l'appli qui comporte sa propre boutique.

Jusqu'à quelques centaines d'euros par an

Attention toutefois, « il ne faut pas s'attendre à un 13ème mois », sourit un employé. Pour être totalement transparent, ne vous attendez pas à percevoir l'équivalent d'un salaire chaque mois.

Beaucoup d'utilisateurs interrogés nous ont confirmé que cela requiert beaucoup de patience avant de commencer à gagner des revenus intéressants : « en un an j'ai réussi à me verser un peu plus de 100 euros », commente cet employé. Même constat avec ce confrère : « je l’utilise depuis plus d’un an, ça me permet d’avoir environ 40€ juste en marchant et ça paye mes chaussures de sécurité », explique l'un d'eux. À noter que les virements sont effectués à partir de 20 euros, un petite somme réalisable pour un employé après 3 mois d'utilisation.

Pour ceux qui veulent outrepasser de confier ses coordonnées bancaires, il est possible de récupérer des codes de réduction, des cartes cadeaux ou dépenser ses « ward » pour des associations.

199 anecdotes en grande distribution, le livre !
Parfois drôles, cocasses, ces anecdotes présentent le quotidien de ceux qui agissent dans un secteur de l’ombre.
Métier

Jonathan Le Borgne Twitter

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.