Crémeries Unies, la marque qui fait rimer plaisir et consommation responsable

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

1 an maintenant que Crémeries Unies ont lancé leurs crèmes glacées. Leurs fondateurs, Éléonore Beau et Édouard Fouquet s’engagent pour une alimentation et une production responsable à travers le bio et la proximité.

La genèse de ce projet est partie d’un constat. Celui d’un modèle de consommation oubliant les enjeux environnementaux, sociétaux et nécessitant de le réformer pour un modèle plus résilient et plus durable. Éléonore Beau et Édouard Fouquet ont la conviction de pouvoir faire rimer plaisir et consommation responsable, d’où leur envie de monter un projet porteur de sens : Crémeries Unies. Cette aventure humaine et professionnelle est leur façon de rassembler producteurs et consommateurs autour de produits laitiers responsables. Elle se veut aussi militante et sensibilisatrice sur les enjeux alimentaires ainsi que sur sa transition sans qu’elle soit forcément austère. L’idée étant de faire une crème glacée qui soit onctueuse avec des ingrédients sans additifs et sans ingrédients ultra-transformés.

3 piliers essentiels

Ils sont les 3 piliers fondateurs de Crémeries Unies. Leurs ingrédients certifiés bio, la fabrication locale et la proximité avec leur producteur font partie de ces 3 promesses que s’engage à promouvoir la jeune startup. Le bio tout d’abord par une proposition intégrale d’ingrédients issus de l’agriculture biologique et certifiés bio. Cette agriculture biologique respecte et entretient les équilibres biologiques par la non-utilisation de pesticides ou d’engrais de synthèse. Le local ensuite, en privilégiant le lait et les crèmes de fermes laitières régionales, comme celle de leur agriculteur normand, Gauthier. Cet esprit de proximité s’opère aussi lors de l’approvisionnement des ingrédients ainsi que lors de la distribution des crèmes glacées, qui se réalise à l’échelle régionale. La mise en avant des producteurs enfin par une augmentation et donc une rémunération plus juste du producteur, dont ses ingrédients sont labélisés commerce équitable. Ce label comprend un engagement entre l’exploitant agricole normand et Crémeries Unies pendant 3 ans ainsi qu’une traçabilité aigue des produits laitiers. De quoi donner confiance !

Lire aussi : Avec Hoope, la révolution de la spiruline est en marche

Un projet basé sur la gourmandise et l’ambition

« La gourmandise est au cœur de notre signature produit » affirme Éléonore Beau. Leurs recettes ont été minutieusement travaillée pour rendre leurs crèmes onctueuses et parfumées. Ce souhait de gourmandise, de déguster avec plaisir s’avère plus important que l’aspect bio. C’est en effet ce pour quoi l’on décide de consommer telle glace ou tel yaourt, la gourmandise. Elle est d’autant plus importante que Crémeries Unies vise la GSS (grande surface spécialisée) où elle pense faire la différence en comparaison à d’autres produits similaires par la mise en avant du lait et de la richesse de celui-ci. Outre cette volonté d’entrer en GSS, l’ambition pour cette année est de développer un véritable réseau d’ateliers de transformation laitière sur le territoire travaillant directement avec des fermes régionales. Cela dans le but de proposer de délicieuses crèmes glacées bio et d’autres produits laitiers qui seront commercialisés localement sous une même marque nationale. Éléonore Beau et Édouard Fouquet passeront cette étape en déployant leur premier atelier pilote en Normandie au sein de la ferme de leur éleveur partenaire. Ils pensent aussi recruter une première équipe de salariés, qui apporteront leurs talents leurs connaissances et énergies au projet Crémeries Unies. Aujourd’hui, ils sont en cours de référencement pour certaines enseignes comme biocoop. « Notre objectif c’est d’être référencé en magasin, nationalement et très vite pour se delester de la livraison à domicile parce que c’est très chronophage, même si cela fonctionne très bien ». 

 

Food

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.