Le recrutement en circuit-court : comment le job dating s'est imposé en grande distribution

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Ces dernières années le job dating s’est imposé auprès des PME comme des grandes entreprises. Un mode de recrutement minuté, souvent plus informel qu’une rencontre classique dans les locaux de l’entreprise.

Le secteur de la grande distribution évolue. Les modes de recrutement aussi. Au-delà des CV, lettres de motivations et candidatures spontanées classiques, les jobs dating se multiplient.

Le job dating où l’emploi en circuit court séduit la grande distribution est un moyen efficace et original de recruter. Ces rendez-vous donnent l’occasion aux jeunes d’aller à la rencontre de potentiels employeurs et leur ouvrent les portes de contrats en alternance, CDD-CDI ou stages. Pour les profils atypiques, ce mode de recrutement peut faciliter la tâche pour trouver l’emploi idéal. Excellent pré-entretien d’embauche, le job dating privilégie en effet les l’aspect humain d’une rencontre, contrairement au curriculum vitae.

Comment se déroulent les jobs dating ?

Il s’agit de mini-entretiens de sept à quinze minutes face aux responsables des grandes enseignes au sein des magasins. Le Job Dating est un moment privilégié se basant sur l’humain au cours duquel candidats et recruteurs échangent autour d’un emploi proposé et des compétences recherchées. Côté candidats, le but est de décrocher un second entretien. Côté recruteur, l’objectif est de présélectionner les profils pouvant correspondre aux attentes du postes proposés.

Avec la crise sanitaire, les échanges physiques, directs, ont laissé place aux entretiens en ligne. Auchan, Brico Dépôt, Castorama, Eyes Groupe, Leroy Merlin, Picard Surgelés s’y sont tous mis.

Pendant le Distri Day, les grandes enseignes proposent souvent des postes de caissier, employé, vendeur-conseil, équipiers en magasin, employés au drive, responsable de rayon, manager de rayon, commercial ou encore directeur de magasin.

Comment réussir son job dating ?

Lorsque l’on souhaite sincèrement décrocher un job, on cherche à se vendre au maximum et à montrer au recruteur que l’on est la personne idéale. Dans un Job Dating, le laps de temps imparti aux candidats est restreint et bien souvent, sans s’en rendre compte, certains adoptent un débit bien aussi de la normale ce qui aura pour effet de perdre le recruteur. Et donc pour multiplier ses chances d’attirer l’attention des recruteurs il faut simplement : soigner son apparence, bien préparer son pitch, se renseigner sur l’entreprise, adopter une attitude positive.

Cette rencontre de recrutement minuté, souvent plus informel, aborde deux thématiques : la personnalité du candidat et ses compétences métiers.

MétierEnseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.