Coca-Cola supprime le plastique de ses emballages de canettes

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Dans le cadre de sa stratégie de développement durable, le géant américain de la boisson supprime le plastique de ses emballages de canettes. Il remplace le plastique avec un nouveau système en carton.

Avec 250 millions d’euros d’investissement, dont une partie consacrée au renouvellement de ses emballages, Coca-cola a investi dans le plastique recyclé pour verdir son modèle en Europe. Son objectif ? Réduire de 30% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, pour viser la neutralité carbone en 2040 sur l’ensemble de sa chaîne de valeur : « nous voulons embarquer tout notre écosystème, 90% de nos émissions viennent de nos fournisseurs d’aluminium, de verre, d’ingrédients comme le sucre, ou de frigos », affirme notamment Arnaud Rolland, directeur RSE de CCEP.

La fin du plastique, place au carton

Pour répondre à son objectif, Coca-Cola a ainsi décidé la suppression du film rétractable qui entoure les packs et l’a remplacé par un carton qui maintien les canettes entre elle par le haut. Ce qui permet de réduire de 900 tonnes par an l’utilisation de plastique en France.

Cette démarche entre dans la stratégie de développement durable de la marque. « Cet engagement s’inscrit dans notre agenda de responsabilité sociale et environnementale (RSE). Coca-Cola European Partners (CCEP, l’embouteilleur, NDLR) vise la neutralité carbone d’ici à 2040 et nous voulons collecter tout ce que nous mettons sur le marché d’ici à 2030. » explique Page Guillot, présidente de Coca-Cola France.

Pour atteindre cet objectif, le géant des boissons a annoncé 9,4 millions d’euros ont été investis dans les usines de Marseille et de Dunkerque pour réduire de 900 tonnes par an l’utilisation du plastique en France.

Le couvercle en carton qui remplace les films plastiques est à 100% recyclable et réduit par deux la quantité de carton utilisée par rapport à une emballage entièrement fermé. C’est le système KeelClip qui est développé par le groupe américain Graphic Packaging International. Il comprend une partie supérieure dans laquelle se clipsent les canettes et une sorte de quille centrale en carton, semblable à la quille d’un navire, qui stabilise et renforce le pack.

Ce système ne remplace pas seulement l’emballage plastique, mais il minimise également la quantité de papier et de carton requis par rapport à d’autres solutions en carton, selon la multinationale. Au total, ce sont 2 000 tonnes de plastique et 3000 tonnes de CO2 par an qui seront économisées selon Coca-Cola.

RSEConso

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.