Comment Aldi mise sur Facebook pour diffuser son catalogue papier

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Avec un mélange organique + paid, l’enseigne Aldi utilise Facebook comme canal digital pour pousser à la consultation de ses catalogues en ligne. Un modèle intéressant qui leur permet de générer plusieurs millions de vues.

Le prospectus se cherche une voie digitale pour continuer à exister en dehors des boîtes aux lettres. Initiative en date, l’enseigne allemande Aldi à trouver dans le réseau social Facebook un moyen efficace de toucher les consommateurs directement. 

Aldi première enseigne en avril en nombre de vues de vidéos

Petite communauté, grosses performances. Depuis le début de l’année, l’enseigne Aldi figure parmi les enseignes les plus performantes sur le format de la vidéo. Avec une communauté de (seulement) 79 000 fans – c’est l’une des petites communautés parmi les enseignes de la GSA en France -, l’enseigne allemande affiche au compteur un nombre de vues de vidéos insolent : 13 450 000 vues en quatre mois.

Pour obtenir autant de visibilité, l’enseigne mise sur un savant dosage d’organique et de paid : l’enseigne partage en effet ses vidéos sur sa page Facebook et les sponsorise afin d’amplifier leurs visibilités : les vidéos diffusées sur la page Facebook incluent en effet un lien de redirection vers le site web de l’enseigne. Les vidéos sont par déduction sponsorisées, puisqu’un CTA ne peut être placé sous une vidéo qu’à condition que celle-ci soit “sponsorisée”.

Il s’agit d’un combo gagnant puisque cela profite au développement de la communauté. Cette approche digitale se fait par opposition à des “dark posts” dont les publications sont visibles uniquement via la publicité et n’apparaissent pas donc sur la page.

Selon nos calculs, l’ensemble des vidéos postées depuis janvier 2021 sur ce format auraient permis de générer 5 937 700 vues, avec une moyenne de 320 000 vues par vidéos sur ce format invitant à consulter le catalogue en ligne.

Lire aussi : un hypermarché dit STOP à la reprise du prospectus papier

Grand Frais utilise aussi la même approche sur Facebook pour diffuser son catalogue

Dans la même idée côté GSA, mais avec des résultats moins impressionnants, Grand Frais diffuse également ses catalogues sous ce même format : diffusion en organique + boost ciblée.

L’enseigne, petite communauté également avec 134 000 fans, affichent 1 630 000 vues de vidéos en avril. L’enseigne a toutefois une stratégie éditoriale plus enrichie incluant en avril des recettes de cuisine, des présentations de produits ou encore des portraits de producteurs locaux.

En parallèle, l’enseigne spécialisée dans le commerce de Fruits et Légumes complète par des diffusions de vidéos invitant à consulter le catalogue en ligne. Même schéma, la vidéo propose un CTA redirigeant vers le catalogues en ligne.

Réseaux Sociaux

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.