Gestion des pages Facebook des magasins : faut-il en créer plusieurs pour avoir plus de visibilité ?

Faut-il multiplier les pages Facebook ?

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

C'est une question très fréquente à laquelle on y répond lors de nos formations, coaching ou interventions auprès des magasins : faut-il multiplier les pages Facebook pour développer la visibilité d’une enseigne à l’échelle locale ?

C’est un fait. Nous l’observons. Certains magasins, centres commerciaux proposent plusieurs pages Facebook : une page pour l’hypermarché, une page pour la bijouterie, une page pour le drive, une autre pour l’Espace Culturel et une page pour le concept, sans compte la gestion parallèle d’un compte Instagram, d’une page entreprise Linkedin et certains d’un compte Twitter. À l’échelle d’un magasin, c’est beaucoup !

Des exemples ci-dessous de magasin / centre commercial qui ont plusieurs pages :

  • E.Leclerc Porte de Gouesnou a créé une page Espace Culturel dissociée de la page de l’Hyper

  • Autre exemple ici avec une page pour l’hypermarché Carrefour Rennes Alma et une autre page spécifique pour le centre commercial du même nom ; idem avec cet hypermarché E.Leclerc à Nantes

Explication page “mère” / page “fille”

Avant toute chose, je voulais revenir rapidement sur une notion peu connue du social media : les pages “mères” et les pages “filles”.

Dans le jargon, Facebook distingue les pages “mères” des pages "filles''. Les pages mères étant les parentes des pages “filles”. Les pages “mères” correspondent à la page principale d’une enseigne. Les pages “filles” correspondent à des pages de magasin physique. Cela se pilote notamment ici.

C’est une stratégie principalement utilisée par des enseignes franchisées et/ou intégrées qui permet aux services marketing veulent “avoir la main” sur les pages locales. Cette stratégie est utilisée notamment par Sephora, Géant Casino ou certains grands médias français qui pilotent plusieurs rédactions locales.

Pour les enseignes indépendantes, c'est une pratique moins courante, car les magasins pilotent généralement eux-mêmes leur stratégie digitale.

Alors, devez-vous créer plusieurs pages pour votre magasin ?

Au premier abord, je dirai que la réponse dépend à la fois de votre visibilité actuelle, de vos ressources humaines, du budget alloué aux réseaux sociaux et de la proximité de ces différents points de vente.

Avant d’énumérer les avantages et inconvénients d’une multiplication des pages, vous devez vous poser plusieurs questions :

  • Avez-vous les ressources et le temps nécessaire à consacrer du temps à la gestion de plusieurs pages ? Et donc créer du contenu différent ❓
  • Ma page “mère” est-elle suffisamment forte pour considérer que vous avez besoin d’une autre page ❓
  • Vos clients ont-ils une utilité à suivre plusieurs pages ?

Par expérience, la majeure partie des réponses à ces questions est NON. Rares sont les magasins à disposer d’un service marketing de plusieurs personnes capables de produire plusieurs contenus de qualité chaque jour.

✅ Les avantages d’avoir une seule page Facebook

Avoir une seule page est une stratégie classique des magasins.

Plusieurs avantages :

  • cela consolide les abonnés : concentrer les efforts sur une seule et même page permet de renforcer sa présence
  • cela confère moins de gestion, donc moins de contenus à créer : moins de pages signifient directement moins de contenu à créer. Mieux vaut créer moins de contenu, mais de qualité, plutôt que d’en créer beaucoup de moins bonnes qualités
  • cela simplifie la recherche de votre page sur le moteur de recherche Facebook : d’un point de vue relation client, ne multipliez pas les points de contact. Un client qui souhaite vous contacter doit pouvoir vous trouver facilement.

✅ Avantages d’avoir plusieurs pages Facebook

Dans certains cas de figure, avoir plusieurs pages peut toutefois s'avérer pertinent :

  • cela permet de mieux segmenter son audience sur les réseaux sociaux. Certes. Néanmoins, ce n’est pas à Facebook de segmenter votre audience. Une audience se segmente à partir des données que vous collectez grâce aux réseaux, c'est-à-dire en redirigeant vos abonnés vers vos propres supports “own média”, comme une newsletter, le site web, une application ou encore la carte de fidélité.
  • cela permet de trouver des synergies entre les pages : si vous avez déjà deux pages Facebook “fortes” vous avez la possibilité de trouver des synergies entre les deux, via notamment le crosspostage qui permet de diffuser d’une page à l’autre la même vidéo sans perdre le nombre de vue.
  • cela peut être utile d’avoir deux pages si le concept magasin (sport, culture, drive) n’est pas situé à côté de l’hypermarché et si le magasin à une clientèle différente. C’est le cas notamment de certains magasins E.Leclerc qui détiennent un Drive déporté, non pas accolé au magasin, mais situé à kilomètres de l’hypermarché qui l’exploite. Certains Espace Culturel peuvent être éloignés de l’hypermarché. Dans ce cas, cela peut être pertinent.

🔴 Inconvénients, d’avoir plusieurs pages Facebook à gérer

Clairement, nous voyons très peu d’avantages d’avoir plusieurs pages. En plus des arguments précédents, voici quelques inconvénients :

  • vos pages “filles” peuvent “canibaliser” vos autres pages localement et donc empiéter sur la visibilité de votre page “mère”

  • c’est chronophage : à l’heure où il n’y a pas QUE Facebook, d’autres magasins se lancent sur Instagram ou encore TikTok. Simplifier son dispositif c’est s’accorder plus de temps pour tester de nouveaux réseaux sociaux.

  • clairement, cela nécessite de créer plus de contenu ; nous préconisons plutôt de créer le meilleur contenu possible pour la page “mère” plutôt que de produire du contenu médiocre pour une autre page

  • la création d’une autre page nécessite d’en faire sa promotion : là encore, difficile de construire une communauté en partant de zéro aujourd'hui

  • le risque d’avoir une page inactive faute d’engagement sur les publications et faute d’abonnés sur la page (comme ci-dessous)

Apprendre à fusionner des pages

Comme vu ci-dessus, si vous avez plusieurs pages Facebook et que vous ne savez quoi en faire et qu’elles sont donc inactives, nous avons une solution ultime : la fusion des pages.

Pour l’avoir beaucoup pratiqué, cela permet aux entreprises de se recentrer sur la page “mère” et de recentrer leur activité uniquement sur une seule et même page.

Facebook se veut très coopératif dans ces fusions, car cela permet de “nettoyer” le réseau social de pages inutiles.

Quelques conditions doivent toutefois être respectées :

  • vous devez être administrateur des deux pages
  • les pages doivent porter le même nom : pour cela, il est important de faire un changement de nom au préalable pour être éligible à la fusion
  • les deux pages doivent avoir la même adresse s’il s’agit de lieux physiques

Si ces conditions sont réunies, il suffit ensuite de suivre ce process :

  • Accéder à facebook.com/pages/merge

  • Sélectionner les deux pages à fusionner puis cliquez sur continuer

  • Cliquer sur « Demander une fusion »

📞 Facebook dispose d’un service client accessible par messenger : si un jour vous avez besoin d’aide, vous pouvez les contacter via cette page. Ils répondent assez vite sur ce type de questions.

Plusieurs alternatives à la création d’une page

Si toutefois vous souhaitez vous lancer dans la création d’une nouvelle page, voici plusieurs alternatives :

Créer des pages événements

Un live shopping, un événement commercial important type Foire aux Vins… les pages événements sont de sérieuses alternatives pour avoir de la visibilité locale.

💡Bon à savoir : les pages événements ne sont pas soumises au même algorithme qu’une page d’entreprise classique. Vous pouvez y diffuser des informations et faire indirectement la promotion de votre page, d’une publication, d’une vidéo… ce peut être très utile si vous arrivez à rassembler des internautes sur cette page.

Créer un groupe Facebook

C’était une des grandes tendances de Facebook lors de la mise en jour de son algorithme en janvier 2018. Les groupes Facebook sont des espaces privilégiés dans lesquels les internautes peuvent directement déposer leur message et partager des publications.

On voit certains magasins le faire soit pour l’interne, soit en public avec des clients.

💡Bon à savoir : c'est nouveau ! Facebook propose des systèmes d’abonnement pour les entreprises pour communiquer en exclusivité avec leurs meilleurs abonnés : en échange d’un montant (qui peut être de quelques centimes à plusieurs euros), Facebook permet aux entreprises de diffuser des informations exclusivement aux abonnés et de les rassembler dans un groupe. Ces badges de “soutien” ressemble à des programme d’ambassadeur qui réunit vos meilleurs fans.
Réseaux Sociaux

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.