Quelles formations pour travailler en grande distribution

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

La grande distribution figure parmi les principaux employeur en France. Voici les formations nécessaire pour intégrer le secteur et y faire carrière.

En France, plus de 963.000 jeunes âgés de 16 à 25 ans ne sont ni en études, ni en emploi, ni en formation selon le service de statistiques du ministère du Travail. Cela est en grande partie dû à l’arrivée du coronavirus qui inquiète les jeunes quant à leur avenir professionnel.

Actuellement, de nombreux français sont à la recherche de formations complètes qui leur permettra de les conduire vers un emploi stable. Mais ont-ils pensé aux formations débouchant sur le secteur plein d’opportunités qu’est la grande distribution ?

Dans ce secteur où l’expérience du terrain compte beaucoup, la plupart des métiers peuvent s’exercer avec différents niveaux de formation.  L’école, les universités et de grandes écoles proposent des formations spécialisées pour accéder aux différents postes. Les grandes enseignes, de leur côté, apportent toujours de nombreux compléments pratiques aux enseignements théoriques.

Lire aussi : Les professionnels de la grande distribution sont parmi les moins formés

Les formations en alternance de la 3e au bac +3

L’alternance (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) permet précisément de tester ses compétences et de les renforcer. En choisissant les formations qui proposent des alternances, les étudiants ont la possibilité d’obtenir une rémunération tout en approfondissant leurs connaissances. Ainsi, il existe de nombreuses formations par alternance débouchant sur les métiers de la grande distribution.

CAP et Bac Pro

Si vous souhaitez partir sur un cursus court, des qualifications professionnelles sont nécessaires. Les diplômes d’accès à ces métiers sont le CAP (certificat d’aptitude professionnelle) ou le Baccalauréat professionnel. Le CAP se fait en 2 ans tandis que le bac professionnel est réalisable en 3 ans. Ces deux formations sont accessibles directement après le 3e, dernières années de collège. Il existe de nombreux bacs professionnels qui débouchent sur les métiers de la grandes distributions tels que :

  • Bac pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités,
  • Bac pro Métiers du commerce et de la vente option A animation et gestion de l’espace commercial
  • Bac pro Métiers du commerce et de la vente option B prospection clientèle et valorisation de l’offre commerciale
  • Bac pro Organisation de transport de marchandises 
  • Bac pro Technicien conseil vente en alimentation (produits alimentaires et boissons)

BTS et Licence professionnelle

Afin accéder aux autres métiers de la distribution comme chef de rayon, vendeur, acheteur, ou alors marchandiseur, un niveau bac + 2 ou bac + 3 est requis. Pour cela, quatre formations réalisables en alternance ou non s’offrent à vous. 

Premièrement, un BTS MCO (management commercial opérationnel) a pour but de former à être responsable d’un département petite entreprise ou d’une partie d’une structure plus grande (magasins, supermarchés, agents commerciaux, sites marchands…). Ce BTS est faisable juste après l’obtention d’un baccalauréat et la candidature se fait via Parcoursup. Ainsi, que vous sortiez d’un bac STMG, d’un bac pro Métiers du commerce et de la vente ou bien d’un bac général, vous pouvez postuler pour rentrer en BTS MCO

Ensuite, un BTS NDRC (négociation et digitalisation de la relation commerciale) débouche directement sur le métier de commercial généraliste expert de la relation client considérée sous toutes ses formes (en présentiel, à distance, e-relation).

Enfin, il est possible de réaliser une licence professionnelle mention commerce et distribution après un bac+2, que ce soit un BTS ou un DUT. Ce diplôme s’obtient en un an et se prépare en lycée, IUT ou dans les universités pour déboucher sur télévendeur, marchandiseur, acheteur, attaché commercial, chef de rayon ou même directeur de magasin. 

Les formations classiques de la licence au master

Pour ceux qui visent d’emblée un poste de cadre dans la grande distribution ou qui désirent travailler dans le e-commerce, l’éventail des filières de bac +3 à +5 est tout aussi large. Il existe des diplômes d’école de commerce, des master d’université ou encore des master d’IAE en commerce, vente, gestion, e-commerce et webmarketing.

Licence et Master en Université

Accessible avec l’obtention d’un baccalauréat, le diplôme national de licence est le premier niveau d’études à l’université. Il s’obtient après six semestres d’études, soit 3 ans et a pour prolongement, le master d’une durée de deux ans. Beaucoup de licences, découlant en master, peuvent déboucher sur les métiers de la grande distribution mais la plus fréquemment choisie est la licence mention gestion commerce, vente et marketing. Le master permet ensuite aux étudiants de se spécialiser d’avantage dans leur domaine de prédilection.

Ecole de commerce, du Bachelor au Master

Il existe de nombreux types de formation dans les écoles de commerce, dès le baccalauréat pour 3 à 5 ans ou du bac + 2 pendant 3 ans. Entre notoriété, reconnaissance, statut international ou qualité d’intégration, il y a plusieurs critères à prendre en compte et notamment le classement des écoles de commerces en France. De plus, ces écoles étant privées, elles coûtent entre 7 000 et 10 000 € l’année. Ainsi, les écoles de commerces les plus reconnues pour poursuivre en grande distribution sont : 

  • HEC (Paris)
  • ESSEC (Paris)
  • ESCP (Paris)
  • EDHEC (Lille, Nice, Paris)
  • EM (Lyon)
  • SKEMA (Lille, Sophia Antipolis, Paris)

Une nouvelle formation à la fois professionnalisante et théorique : le BUT

Vous connaissiez le DUT mais avez-vous déjà entendu parlé de l’arrivée du BUT ?

Le BUT ou Bachelor universitaire de technologie est un nouveau diplôme de 3 ans qui peut être obtenu après avoir obtenu un baccalauréat. Il se présente comme un DUT mais dure un an de plus et se suit aussi au sein d’un IUT.  À la fin des deux premières années, les étudiants qui ont terminé les 4 premiers semestres se verront obtenir un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) afin de faciliter le lien avec d’autres formations. Puis, ils auront la possibilité de poursuivre avec une 3ème année de BUT.  Ainsi, le BUT est une nouvelle formation qui sera accessible à partir de l’année universitaire 2021 et qui permet une insertion professionnelle ou une formation continue dans un master, une école de commerce ou une formation spécialisée.

Si vous souhaitez passer par un BUT pour travailler en grande distribution, cela est possible. Un BUT TC (techniques de commercialisation) forme les étudiants en vente qui pourront occuper des postes de commerciaux polyvalents, autonomes dans les services commerciaux des entreprises industrielles ou dans les entreprises de distribution et de service.

Mais alors, est-ce possible de travailler en grande distribution sans diplôme ?

Dans ce secteur hautement concurrentiel, les niveaux de compétences évoluent radicalement, notamment pour les postes de responsabilité, et la formation interne peut permettre aux nouveaux arrivants de trouver leur place. Il existe encore des défauts d’image assez nuisibles dans le secteur de la vente, qui ont un impact négatif sur l’industrie. À première vue, la grande distribution n’est en effet pas la plus fascinante. Cependant, les personnes peu qualifiées peuvent y travailler. Par conséquent, ce secteur est idéal pour trouver un emploi et être rapidement embauché. Bien sûr, les journées sont souvent longues et demande de l’énergie, mais si vous n’avez pas de diplôme vous pouvez rapidement obtenir un salaire décent en quelques années.

Ainsi, certains métiers tels qu’hôte de caisse ou employé de rayon sont directement accessibles avec de l’expérience dans ce domaine.

Alors quelques soit vos projets d’avenirs dans la grande distribution, beaucoup de formations s’offrent à vous. Maintenant que vous en savez plus, entre CAP, Bac Pro, BTS, Licence professionnelle, Ecole de commerce, Master, Dut et BUT, à vous de choisir ?  

Métier

Jonathan Le Borgne Twitter

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.