5 choses à savoir sur le robot qui s’active dans les rayons au passage des clients

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Suite aux nombreuses interrogations concernant le robot activateur, le Tokinomo, nous avons décidé de lever le voile sur le fonctionnement de celui-ci. Le sujet divise et les avis divergent. Voici 5 choses à savoir pour comprendre comment ça fonctionne.

À travers cette vidéo postée sur les réseaux sociaux, le dispositif a de quoi attiser la curiosité des internautes. Et pour cause ! Le robot émet un message publicitaire et clignote au passage des clients. Une façon d’attirer l’attention des consommateurs directement sur le lieu de vente.

Faire d’un produit la star d’un rayon

Le dispositif n’a pas vocation à se répandre à tous les produits d’un rayon. L’annonceur industriel qui choisit d’implanter ce dispositif s’apparente à une campagne Media In-Store traditionnelle. L’annonceur qui le réserve détient l’exclusivité pendant sa campagne d’activation. Cela permet d’éviter la présence de plusieurs robots dans le magasin.

Le dispositif d’activation-shopper est déjà présent dans 26 pays

Le dispositif n’est pas si inédit. En effet, il est déjà présent dans une vingtaine de pays dont le Canada, le Mexique, l’Espagne… Depuis le début de l’année, on peut le retrouver dans les enseignes de la grande distribution en France à travers les marques Ferrero ou Lactalis.

Le dispositif a été créé par Tokinomo

Tokinomo est la société créatrice de la solution. Basée en Roumanie et commercialisée en France notamment par Optimark. Tokinomo propose des solutions de publicité robotisée en magasin.

La société souhaite proposer une alternative robotique pour animer les magasins, et ce dans un contexte sanitaire où les animations en magasin sont limitées voire interdites.

Le robot n’est pas activé 24h/24

Le robot placé en rayon intègre un capteur de mouvement qui détecte le passage des clients dans le rayon. C’est à ce moment unique que le robot s’active. La campagne d’activation dure généralement « 14 jours afin de garder l’effet buzz et éviter de lasser les clients et les équipes du magasin », nous explique selon Gabriel Gonnet, Directeur du Développement Trade Marketing chez Optimark. 

Le robot est paramétrable à distance. Il est possible de définir à quel moment il s’active, à quelle distance du client et de contrôler le temps d’exposition au message commercial. 

Le robot fournit des données au magasin et à l’annonceur

Le robot ne se contente pas de diffuser des messages commerciaux. Il intègre une solution permettant d’enregistrer le nombre de passages en rayon, d’identifier les interactions en temps réel dans le respect de la RGPD.

RobotiqueDigital

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.