Carrefour arrive sur TikTok pour développer sa marque employeur (mais pas seulement)

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

L’enseigne Carrefour fait son entrée sur le réseau social du moment. Avec le hashtag #SquadCarrefour, l’enseigne affiche son ambition de mettre en avant les équipes sur le terrain. Mais pas que.

TikTok n’en finit pas de séduire les enseignes de la grande distribution. Quelques jours après l’arrivée remarquée de Système U sur le réseau social tendance, au tour de Carrefour de tenter de se faire une place sur la plateforme star auprès des adolescents. 

L’arrivée est toutefois plus timide que son concurrent @ULesCommerçants qui a cumulé près de 20 millions de vues avec seulement deux vidéos. L’enseigne s’est d’ailleurs appuyée sur la visibilité de deux TikTokeurs, dont Lenna Vivas, Française parmi les plus suivis sur le réseau social.

Carrefour a pris un autre parti pris que Système U. Sous le compte Carrefour France et avec le hashtag #SquadCarrefour (squad = équipe), Carrefour affiche sa volonté de mettre en avant ses effectifs : « Carrefour France et sa squad de collaborateurs débarquent sur TikTok », peut-on d’ailleurs lire sur la première vidéo postée.

À première vue et à en croire la promesse affichée par les hashtags #TeamCarrefour et #SquadCarrefour, cette entrée sur le réseau social ressemble à une volonté de développer sa marque employeur. L’enseigne a d’ailleurs récemment communiqué sa volonté de recruter 15 000 jeunes en 2021. Une présence sur TikTok se justifie.

Pour le moment, l’enseigne pratique le mélange des genres dans sa ligne éditoriale en alternant des annonces pour la banque alimentaire ou encore des recettes de cuisine.

Quelle place pour la grande distribution sur TikTok ?

Depuis la rentrée, les initiatives se succèdent en grande distribution. Intermarché, à travers le format publicitaire. Leclerc qui vient de se créer un compte. Des magasins locaux ont d’ores et déjà initié leurs premières vidéos.

À l’échelle locale, le réseau social n’est toutefois pas vraiment pertinent, donc peu générateur de trafic en magasin. L’enjeu est surtout de développer sa notoriété. En effet l’algorithme n’inclut pas le caractère géographique. Il s’appuie surtout sur la popularité des contenus pour afficher le post au plus grand nombre.

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.