⚡ Des Outils, des Ressources et des Idées pour préparer le Commerce de Demain Plus d'infos

Comment fidéliser ses équipes par des formations courtes certifiantes

Ou l'art de la rétention... plus facile à dire qu'à mettre en pratique

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne
💡
Article proposé par Yvan Riocreux-Reis. Passionné par le commerce et avec une sensibilité particulière pour les produits frais, Yvan est Président d'un cabinet de formation et conseil orienté vers l'accompagnement des équipes commerçantes et commerciales. Si vous souhaitez soumettre un article Opinion, rendez-vous ici.

Maintenir les compétences en poste et attirer de nouveaux talents n’a jamais été aussi compliqué que ces derniers mois. Votre fidèle équipe, présente depuis tant d’années, à l’origine de multiples succès commerciaux à vos côtés, n’est plus vraiment la même, en fond et en forme.

Alors, oui, vous utilisez tous les moyens à votre disposition pour donner un cap positif et une vision aux équipes d’encadrement et aux opérationnels terrain. D’une main vous travaillez la politique RH en étant mieux disant sur les rémunérations et avantages en lien avec le contrat de travail, de l’autre vous développez des facteurs d’ambiance valorisants. En externe, votre présence est forte sur les réseaux sociaux et de nombreux témoignages viennent crédibiliser vos propos. Bien d’autres éléments complètent naturellement cette liste.

Malgré cela, le résultat n’est pas forcément aux attendus, le secteur du commerce en général ne fait plus autant rêver que dans le passé, le travail du week-end est souvent évoqué, le port de charges lourdes…là aussi, nous entendons de très nombreuses voix s’élever sous ces thématiques. Mais alors, que fait-on de la joie de servir ses clients ? Où rangeons-nous les véritables possibilités d’évolutions ? Pourquoi édulcorer les données qui démontrent que nos magasins sont parmi les plus gros employeurs de notre pays ?

Nous n'évoquons même pas ici le lien naturel qui existe avec la grande distribution : où avons-nous conduit pour la première fois une voiture ? Sur un parking de grande surface. Où allaient déjeuner les jeunes générations avant l’importation du fast-food ? Dans la cafétéria de la galerie marchande évidemment !

Discours passéiste ? Peut-être ! Laissons toutefois une part d’ouverture d’esprit, pour ne pas dire de doute, dans cette allusion :

De très nombreuses et nombreux membres des équipes sont ultra motivés !
Des générations proches de la retraite et/ou avec une très forte expérience commerciale en grande distribution n’ont toujours pas besoin d’un réveil le matin pour venir travailler tant elles sont portées par la passion !

Des jeunes talents sont porteurs d’idéaux collectifs et personnels tout à fait compatibles avec les projets commerciaux et humains des enseignes.

Fort de ces constats, il semble intéressant d'accélérer le pas pour visualiser les moyens dont dispose une direction de magasin et son encadrement pour dynamiser la thématique de recrutement, d’intégration, de motivation et de fidélisation des équipes.

Pour conserver un collectif et son fameux but commun, il est utile de plancher sur les leviers de motivation avec notamment la notion de “circuit de reconnaissance”. Comment reconnaître à sa juste valeur l’investissement posé par l’équipe ? En gérant le collectif dans un premier temps mais en n’oubliant pas d’intégrer l’individuel dans nos raisonnements.

Historiquement parlant, nos métiers de commerçants ne sont pas forcément en lien avec des diplômes, nous parlions souvent de “bosse du commerce” plutôt que de “bosse des maths”, rien de péjoratif dans cette histoire, simple constat ! L’époque est porteuse de changements, après les années écoles de commerce, les diplômes spécialisés en grande distribution, tous passés en formation initiale, la donne change et les besoins sont différents.

La reconnaissance individuelle passe par des marqueurs de performances personnalisées (primes, feed-back…), à ce titre proposer des formations “sur-mesure” à l’aide de positionnements initiaux (tests professionnels contemporains) pour aller chercher une reconnaissance officielle de sa compétence est un gage de fidélité assuré.

Observer la reconnaissance d’un cinquantenaire dans vos équipes qui vient de valider un niveau licence alors qu’il s’estimait “nul à l’école” ! Cela vaut son pesant d’or et développe également des envies chez les nouvelles recrues…un exemple à suivre !

Une nouvelle alchimie est à mettre en œuvre mixant le management opérationnel avec la gestion prévisionnelle des emplois et compétences, le tout combiné avec l’expertise des métiers. Abordons cela avec appétit et précision !

Métier

Jonathan Le Borgne Twitter

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.

commentaires