⚡ Des Outils, des Ressources et des Idées pour préparer le Commerce de Demain Plus d'infos

Prospectus anti-inflation
Prospectus anti-inflation

Le prospectus anti-inflation : les 5 enseignements à retenir

Début 2023, la grande distribution s'est largement mobilisée pour alléger la facture des courses des Français. Si le projet d'un « panier anti-inflation », n'a pas été retenu, cela n'a guère empêché les enseignes de mettre en place leur propre dispositif.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

« Défi anti-inflation », « produits à prix coutant », « prix bloqués », les initiatives n'ont pas manqué. Ces opérations ont d'ailleurs été introduits après des discussions avec Bruno Le Maire à Bercy : « le Gouvernement a trouvé un accord avec la grande distribution qui s'est engagée à mettre en place un "trimestre antiinflation" à partir du mois de mars », expliquait début mars le ministre de l'Économie. Ainsi, pendant trois mois, sur une gamme décidée par les enseignes, toutes se sont engagées à aller-delà de leurs promotions habituelles de printemps.

Ces produits, l’agrégateur de prospectus Promoaccro (un des leaders du prospectus en France), les a rassemblés dans des prospectus virtuels pour créer des prospectus antiinflation. La démarche est inédite et s'est très vite popularisée auprès du grand public. L'initiative n'est d'ailleurs pas passée inaperçue des concurrents directs, car ils ont été repris par de nombreux spécialistes du prospectus.

Exemples de prospectus anti-inflation mis en place par Promoaccro

Promoaccro, l'application numéro un pour consulter les promotions

Promoaccro est un agrégateur de prospectus et de bons plans. Application star et largement plébiscitée par les consommateurs (4,7 étoiles sur Google), elle permet à ces derniers de découvrir les catalogues locaux et nationaux, de comparer des offres, les bons plans et de préparer ses courses grâce à une liste d’achats.

L'application se distingue également par ses fonctionnalités permettant de mettre un magasin en favori et de recevoir des notifications à l'arrivée d'un nouveau catalogue. C'est un complément incontournable des applications propriétaires des enseignes.

Quels enseignements peut-on tirer de ces paniers anti-inflation ?

Ces prospectus anti-inflation 100% en ligne sont riches d'enseignements dans un contexte où, premièrement, le prix demeure un facteur clé de fréquentation d'un magasin, et deuxièmement, le prospectus tend à se digitaliser. On en apprend d'ailleurs beaucoup sur le comportement des clients suite à cette accessibilité uniquement en ligne.

Voici les enseignements clés.

Les catalogues les plus consultés : Intermarché, Carrefour et Leclerc champions

Premier enseignement, on a comparé quels étaient les prospectus les plus consultés sur l'application. Trois enseignes se distinguent : Intermarché, Carrefour et Leclerc*.

On notera que Leclerc est arrivé un peu sur le tard comparé aux autres enseignes. Son panier anti-inflation, qui bloque les prix de 1000 produits, est paru le 3 avril. C'est presque un mois plus tard qu'Intermarché (« 500 produits anti-inflation » proposés depuis 6 mars).

Le champion en termes de consultation est donc Intermarché. Le volume produit proposé explique en partie le choix des consommateurs de se tourner vers ce catalogue en ligne.

À titre de comparaison, voici le nombre de produits bloqués par enseigne :

  • Leclerc : 1000
  • Intermarché : 500
  • Carrefour : 200
  • Auchan : 150
  • Système U : 150
  • Cora : 100

*E.Leclerc et son panier “prix bloqués”

Les prospectus sont principalement consultés entre 18 et 22h

Sans grande surprise, la consultation des catalogues se fait entre 18 et 22h. En soi, c'est plutôt classique et cela correspond à une habitude d'usages des internautes dont les pics des fréquentations sont généralement sur ce même créneau.

Là où on peut toutefois remarquer quelques subtilités, c'est au niveau du prospectus anti-inflation de Carrefour et de Système U, dont les comportements des consommateurs ont sensiblement changé. On observe en effet une différence de consultation élevée sur le créneau de 18-20h.

Les prospectus anti-inflation ont été consultés majoritairement par des hommes (et c'est une exception à la règle)

Les prospectus anti-inflation ont eu 41% plus d’entrées en prospectus d’hommes que la part de femmes, par rapport aux entrées habituelles.

Une statistique qui peut surprendre, mais qui s'explique : « en général, les femmes sont plus actives que les hommes lors de la lecture de prospectus », explique dans un premier temps Hubert Korzeniewski, Directeur Promoaccro (Groupe RTB House), tout en rappelant « dans ce contexte des prospectus anti-inflation, nous observons une exception à la règle, car nous avons 41 % plus d’entrées en prospectus que la moyenne habituelle ».

Nombre d’entrées de lecture/ utilisateurs

Fort de ses « 500 produits anti-inflation », Intermarché remporte aussi le jeu sur le nombre d'entrées/utilisateurs. L'enseigne est devancée tout juste par Auchan et Carrefour. Suivent ensuite Leclerc (arrivé un mois plus tard) et Cora.

Top des catégories de produit les plus recherchées : le lait et papier-toilette en tête

Sur le sujet des catégories de produit les plus recherchées sur ces prospectus en ligne, on apprend que le consommateur recherche principalement des promotions sur le lait et le papier-toilette.

Voici le top 3* des produits les plus recherchés par enseigne ;

  • Carrefour : Café, Papier Toilette, Lait
  • Intermarché : Papier Toilette, Fromage, Lait
  • Auchan : Fromage, Beurre, Pâtes
  • E.Leclerc : Eau de source, lait, Papier Toilette
  • Magasins U : Lait, huile végétale, lait de soja
💡

On notera que le paquet de papier toilette le moins cher est visible chez Leclerc, au prix de 1,59 € (36c/ unité). Et que le papier toilette le plus populaire est en revanche celui d’Intermarché, car au prix de 2,79 € le paquet (le moins cher à l’unité, au prix de 28c.).

*Source : données internes Promoaccro, 5000 events et 3000 utilisateurs 04-05/2023


Méthodologie de l'étude

Cible : Utilisateurs de l’application Promoaccro
Taille de l’échantillon : 100 000 utilisateurs
Couverture : France métropolitaine
Période de collecte des données : avril-mai 2023

Étapes de l’étude :

  • Création du prospectus Anti-Inflation pour chaque Enseigne qui a participé à cette initiative. 
  • Publication des prospectus Anti-Inflation.
  • Prise en compte de 30 jours à partir de la date de parution.

Conditions de considération de l’utilisateur :

  • Entrée dans le prospectus Anti-Inflation. 

À noter :

  • Lors de l’étude, Aldi a modifié sa communication et le panier de départ a été modifié. L’offre de 25 articles de départ a été retirée du site en ligne et des paniers anti-inflation avec des fruits et légumes ont été proposés.
  • Lors du projet Anti-Inflation, l'enseigne Casino s'est contenté du strict minimum avec une liste d'articles sous forme de texte, l’intérêt des utilisateurs a été équivalent à l’effort marketing de l’enseigne.
  • Lidl a participé ‘mollement’, avec ces 25 produit de base du panier anti inflation de départ. L’offre n’a pas été bloquée pour la période mais modifiée tous les mercredis.
  • E.Leclerc a indirectement participé à l’initiative Anti-Inflation. Après avoir décidé de ne pas participer, la pression du marché et des utilisateurs a mené E.Leclerc à faire son panier à prix bloqués, bien que sans logo gouvernemental. Source E.Leclerc

EnseigneConsoNumérique

Jonathan Le Borgne Twitter

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.

commentaires