4 choses à savoir sur Zeeman, l'enseigne qui mise sur la qualité à bas prix

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Zeeman, chaine de magasins néerlandaise, s’impose dans le monde du retail avec des produits de bonnes qualités à prix bas. Présente en France depuis 1991, la marque est encore peu connue par les français.

Fondé en 1967, Zeeman est un groupe de magasins de vêtements néerlandais qui propose des vêtements et des textiles à bas prix. Il contient plus de 1 300 magasins aux Pays-Bas, en France et dans plusieurs pays européens (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Espagne et, Autriche pour un chiffre d’affaires 2019 de 769 millions d’euros. 296 magasins sont ouverts sur le territoire français. Avec le rachat de Brons en 1980, Zeeman est devenu d’un seul coup la plus grande enseigne de textiles discount des Pays-Bas.

Le concept de Zeeman 

Zeeman est à l’habillement ce que Lidl est à la grande surface alimentaire. Les prix sont très bas car l’enseigne estime que la fabrication d’un produit de bonne qualité à bas prix constitue un défi. Tous les vêtements de l’enseigne sont conçus par ses propres stylistes. Ces derniers épurent les dernières tendances et les nouveaux développements de produits afin de n’en garder que l’essentiel. Toutes les spécialités sont présentes à sa centrale de services.

Qu’est ce qu’on trouve chez Zeeman ?

Le textile représente 80% des produits vendus en magasin, mais l’on trouve aussi des accessoires de beauté, quelques produits d’hygiène, des articles pour la maison ou encore des jouets pour enfant. On peut trouver des pelotes de laine, aiguilles, crochet… Les magasins Zeeman disposent aussi d’un rayon droguerie avec des produits ménagers à bas prix, à la fois avec des marques nationales, mais aussi des marques propres au groupe. Du linge de maison (serviettes, draps…) est également proposé en nombre dans le magasin. On retrouve aussi des produits pour la maison, allant des tapis ou des plaids aux ustensiles de cuisine, et même au petit électroménager. Enfin, vers les caisses, on retrouve des articles pour les enfants : cahiers de coloriage, feutres, mais aussi confiseries ou encore des jouets

Zeeman vise les prix les plus bas

Les prix chez Zeeman sont très bas. On peut trouver des t-shirts pour femmes à 7,99, des gilets pour homme a 8,99 ou encore des vêtements pour enfants a 2,99. Ces prix cassés s’expliquent par le que l’enseigne désigne elle-même ses modèles, elle traite directement avec les fournisseurs sans intermédiaire et elle contrôle toute la chaîne de production. Mais derrière ces petits prix, une grosse production par Zeeman. A cela on ajoute aussi les produits qui sont mis à disposition des clients avec très peu d’emballages, ce qui permet de réduire les coûts. « On aimerait être le champion européen du textile basique à bas prix de qualité » a déclaré Stéphane Bauer, directeur de cette marque en France.

Zeeman accélère son développement en France

Implantée depuis 1991 dans l’Hexagone, l’enseigne possède jusqu’à aujourd’hui 296 magasins ouverts. Cependant, le groupe d’origine hollandaise ne s’arrête pas là. « La France et l’Espagne sont les deux pays où notre expansion est prioritaire » explique Stéphane Bauer, Luxembourg et Wallonie.  « On veut continuer l’expansion en France, on pense qu’il y a la place pour une centaine de magasins en plus d’ici 5 ans », poursuit-il.

Zeeman cible en priorité les emplacements en région parisienne et dans le Sud de la France et son choix porte sur des locaux de 250 m² dans des villes de plus de 40 000 habitants. Contrairement à Action, autre enseigne néerlandaise connue pour ses petits prix, l’enseigne Zeeman privilégie des adresses qui lui procurent « On essaie de se mettre à côté d’autres générateurs de trafic, comme les marchés par exemple, on n’est pas une destination en soit », reconnaît le retail manager. L’année dernière, Zeeman a ouvert trois autres : à Saint-Sébastien-sur-Loire (44) le 30 septembre, à Balaruc-le-Vieux (34) le 7 octobre et à Cesson (77) le 9 décembre prochain.

ConceptEnseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.