Voici 7 attitudes qui font de vous de mauvais collègues en grande distribution

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Si ça se trouve, vous n’êtes pas le bon collègue que vous pensez être. Voici 10 attitudes qui ne trompent pas et qui ont un mauvais impact dans l’ambiance de l’équipe.

Vous êtes peut-être le collègue que personne ne veut avoir. Bien entendu, difficile d’être insupportable face à sa propre personne (quoique). S’il est difficile d’avoir un avis objectif sur sa propre personne, il existe des attitudes qui ne mentent pas. Des petites manies, des paroles blessantes, des comportements irritants peuvent donner envie aux autres membres de votre équipe de vous éviter…

Et si c’était vous le collègue metteur de mauvaise ambiance ? Pour corriger le tir, voici 10 attitudes à éviter d’urgence si vous voulez vous faire apprécier des autres sur votre lieu de travail.

Vous vous plaignez tout le temps

Les personnes négatives ont tendance à voir les choses tout en noir, tout le temps. C’est comme si pour eux le ciel leur tombait sur la tête. S’il est difficile d’être toujours enjoué au travail avec les nombreux imprévus que cela comporte en grande distribution, le but n’est évidemment pas de se plaindre de tout, tout le temps : un camion qui arrive en retard, Roger qui vous pique votre transpalette, des rayons dévalisés, la musique à fond le matin… oui c’est des choses qui arrivent malheureusement. Se plaindre ne fera pas avancer les choses en mieux.

Si vous voulez broyer du noir, faite-le dans votre coin et évitez de semer le négatif auprès des autres.

Vous dénigrez les autres parce qu’ils ne pensent pas comme vous

Tout le monde ne pense pas pareil. Les opinions divergent en fonction des personnalités de chacun. Inutile donc de vouloir convertir les autres à votre façon de penser. Si vous exprimez votre point de vue, n’attendez pas que les autres s’expriment autant que vous et vous rejoignent. Acceptez les avis des autres, même les paroles de ceux qui ne pensent pas comme vous.

Vous cherchez toujours les problèmes, mais ne proposez jamais de solutions

Se plaindre c’est une chose. Faire en sorte que les choses s’améliorent, c’en est une autre. Plutôt que de subir votre quotidien, soyez force de proposition. Si vous êtes quelqu’un qui se plaint de tout à tout le monde sans proposer de solutions, alors vous allez finir par agacer votre entourage.

Pour cela, exprimez le problème et proposez des solutions tout en discutant avec vos collègues pour qu’ils expriment leur point de vue. Cela contribuera à améliorer le bien-être de tout le monde et vous gagnerez des points auprès de vos collègues.

Vous vous croyez meilleur que tout le monde

Le piège à éviter. Vous avez de l’expérience ? Votre rayon est toujours nickel et votre facing est fait avant l’ouverture du magasin ? Ce n’est pas une raison pour dénigrer le travail des autres et vous sentir supérieur à vos collègues. Si vous êtes meilleur que vos collègues, agissez pour faire en sorte qu’ils profitent de votre expérience et deviennent meilleurs grâce à vous. Le partage est le propre de chaque individu.

Vous pensez toujours avoir raison

Vous avez la critique facile, mais en revanche vous n’aimez pas que les autres vous critiquent. C’est un comportement classique de quelqu’un qui se protège des autres. Ne pas accepter d’avoir tort et croire que vous aurez toujours raison sont parmi les erreurs relationnelles les plus courantes. Cela est source de frictions au travail.

Vous êtes hypocrite

On dit souvent, écoute les gens parler des autres, et tu sauras comment ils parlent de toi…

Sans honnêteté, difficile de se faire des amis au travail. Si vous dîtes vert à un collègue et rouge à un autre, alors vous risquez de ne pas vous faire des amis. Soyez intègre et authentique avec vous et les autres. Ce sont les fondements de relations saines.

Vous critiquez sans cesse l’autorité

Il n’est pas impossible en grande distribution d’avoir un souci avec l’autorité. C’est tout à fait. En revanche, dénigrer et critiquer ses supérieurs hiérarchiques en permanence n’a que très peu d’effets positifs. Si vous remettez en question toutes les décisions, tous les comportements sans jamais proposer mieux, alors vous être celui qui se contente de freiner pour faire avancer les autres.

Lire aussi : 5 excuses aux clients quand on n’a pas envie d’aller chercher le produit en réserve

livre 199 anecdotes grande distribution
Métier

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.