5 choses à savoir sur la marque « C’est qui le patron ?! »

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Placer les consommateurs au cœur du dispositif, c’est le principe de la marque « C’est qui le patron ?! ». C’est le consommateur qui agit et qui choisit. C’est lui qui définit collectivement les composantes essentielles du produit, et qui fixe le prix en rémunérant plus justement leurs producteurs …

Lancée en 2016 par Nicolas Chabanne, « C’est qui le patron ?! » est une marque française qui bouscule le monde de la distribution. Elle permet aux consommateurs de fixer le prix des produits en rémunérant plus justement leurs producteurs. La marque a commencé par commercialiser le lait pour répondre à la crise du prix de ce produit à cette époque.

La marque s’est construit une place hors normes dans la grande consommation en cultivant deux originalités. Non seulement ses cahiers des charges de fabrication sont absolument transparents, mais ils sont soumis au vote des internautes avant les lancements de produits. Carrefour était le premier vendeur de la marque. On trouve derrière Intermarché et Monoprix. Aujourd’hui « C’est qui le patron ?! » se trouve dans toutes les enseignes de la grande distribution.

Aujourd’hui, « C’est qui le patron !? », compte 30 produits créés, vendus en grande distribution, plus de 3 000 producteurs soutenus partout en France et plus de 10 000 sociétaires engagés dans la démarche. Voici cinq choses à savoir sur la marque.

Lire aussi : La proximité, pièce maitresse dans la réussite de Colruyt

Le consommateur choisit ses préférences

Avec un questionnaire très précis publié sur le site de la marque, entre 3000 et 20 000 consommateurs décident de toutes les caractéristiques du produit, avec une information claire sur leur impact prix. Sur le site Internet de la coopérative, chaque sociétaire peut voter pour son produit idéal­. L’internaute se positionne sur une dizaine de critères. C’est ce sondage qui aboutit à la rédaction d’un cahier des charges pour enfin lancer la trentaine de produits en fabrication. Pâtes, salade, pizza, beurre, jus de pommes, chocolats, les sardines en boîtes, les compotes de pommes…

Les sociétaires ne se limitent pas à donner leur avis, ils se déplacent plusieurs fois par an pour vérifier, sur le terrain, que le producteur choisi respecte leur cahier des charges.

La marque « C’est qui le Patron ?! » garantit une juste rémunération aux producteurs, mais également à une qualité de consommation tout à fait nouvelle en sachant tout du produit : alimentation animale saine et locale, traçabilité directe et totale sur les producteurs bénéficiant de cette juste rémunération, plaisir de savoir que le lait est issu d’exploitations aux méthodes de travail exemplaires.

Lire aussi : 7 choses à savoir sur Picard, l’enseigne spécialiste des surgelés

La marque a connu un succès explosif

« C’est qui le patron ?! » est une marque de son temps. Elle n’a pas de gros moyens publicitaires, mais s’active sur les réseaux sociaux. Elle présente des chiffres impressionnants avec plus de 250 millions de produits vendus depuis son lancement en 2016, quelque 202,7 millions de litres de lait écoulés au 8 février 2021, ou encore près d’un Français sur quatre ayant déjà consommé un produit de la gamme. Le volume d’affaires réalisé par « C’est qui le patron ? ! » a progressé de 13 % sur un an en 2020, à près de 102 millions d’euros, et plus de 3.000 producteurs bénéficient d’une rémunération équitable grâce à la marque.

« C’est qui le patron ?! » lance son application de notation

La marque « C’est qui le patron ?! » se lance aussi dans une application de notation des produits alimentaires sous le nom « C’est quoi ce produit ? ». Plus de sept critères sont pris en compte : environnement, éthique, qualité, nutrition, prix, origine, appréciation.

L’application « C’est quoi ce produit » va se baser sur les données du moteur de recherche alimentaire « Mes goûts », créé par Laurent Pasquier, un des cofondateurs de C’est qui le patron. Son atout est clair. Les données ont été récoltées manuellement depuis plus de 8 ans. Plus de 25 000 références sont déjà enregistrées.

« C’est qui le patron ?! » devient un label

La marque des consommateurs solidaires des producteurs, C’est qui le patron ?!, a décidé d’ouvrir son cahier des charges à tous les fabricants de produits alimentaires qui le souhaitent et en feront la demande. « Cette décision a pour but de permettre le soutien à plus grande échelle d’un maximum de familles de producteurs partout en France. » peut-on lire sur le site internet de la marque. Ce n’est pas la première fois que « C’est qui le patron ?! » prend cette initiative. En 2017, la marque avait fait le test avec des groupes comme Monoprix ou encore Carrefour. « Monoprix est la première enseigne de grande distribution à avoir fait ce choix fort et courageux qui permet d’aider des centaines de familles payées désormais au juste prix. »

« C’est qui le patron ? » reverse tous ses bénéfices

En raison des difficultés financières suite à la pandémie, « C’est qui le patron ? » à créer un « fonds de solidarité des consommateurs et des citoyens » afin de reverser ces gains additionnels à ceux qui en avaient le plus besoin.

Cette année, la marque a décidé de faire un don exceptionnel et marquer les esprits en distribuant la totalité de ses bénéfices aux producteurs et personnes en difficulté, soit environ plus de 1,5 M€. En mars 2021, mois record en termes de ventes, il s’agit d’une enveloppe de plus de 118 000 euros.  La marque des consommateurs s’engage à communiquer les informations liées à ce reversement pour assurer un suivi et une totale transparence du dispositif. C’est qui le patron ? ! c’est aujourd’hui 250 millions de produits vendus et 16,2 millions d’acheteurs, et la barre des 200 millions de litres de lait écoulés en quatre ans a été franchie.

FoodConso

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.