Comment Grand Frais s'est fait une place dans le paysage de la grande distribution

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

En l’espace de bientôt 30 ans, le distributeur Grand Frais a bien poussé. Le concept novateur promouvant les producteurs ainsi que la qualité du produit porte ses fruits.

Populaire et reconnu, que demander de plus. Forte de 244 magasins sur le sol français, Grand Frais compte poursuivre son développement par l’ouverture de franchises en Belgique ainsi qu’à Biganos en Gironde, depuis le 14 Avril. L’enseigne lyonnaise créée par Denis Dumont est unique en son genre. Elle possède la particularité de proposer un concept de halle intégré dans un supermarché classique, gérée par des indépendants. Plusieurs rayons sont soumis à des sous-traitants : la boulangerie, les viandes, les poissons, les fromages ainsi que les fruits et légumes, tête de gondole de l’enseigne. Sans cesse en croissance, le groupe continu son implantation devant de nouveaux adeptes conquis par ce concept.

Grand Frais, distributeur préféré des français en 2018

En tant que distributeur, jouir d’une popularité auprès de ceux qui vous font confiance, c’est l’objectif de tous, mais être reconnu par un institut, c’est le graal. Ce but ultime, Grand Frais l’a atteint il y a 3 ans grâce à OC&C, un institut britannique qui se charge de réaliser une étude de consommateur. Celle-ci sonde plus de 7500 consommateurs à travers la France et leur soumet plusieurs critères. Parmi ceux-ci figure le prix, la qualité et la possibilité de choix des produits, la confiance que les consommateurs portent envers l’enseigne ainsi que les services proposés.

Grand gagnant de l’édition 2018, le distributeur lyonnais a pu percevoir une nette adhésion d’une politique fondée sur des produits locaux, frais et mis en valeur grâce à un engagement éco-responsable. Ce succès n’est ni anodin ni inopiné. En effet, depuis la création de ce classement il y a 10 ans, Grand Frais figure régulièrement dans le top 10, et truste le podium en 2018 et 2019. La gestion des stands par des indépendants et l’offre que propose Grand Frais, notamment en ce qui concerne les fruits et légumes sont les deux facteurs mis en avant par les consommateurs interrogés.

Les fruits et légumes, l’axe central de l’enseigne

Le point fort des enseignes Grand Frais, c’est indéniablement son offre concernant les fruits et légumes. Celle-ci représente entre 40 et 50% de la gamme de vente, et pour garantir une qualité optimale, le distributeur mise sur la fraîcheur de ses produits et le partenariat avec les producteurs locaux. La fraîcheur d’abord grâce à une livraison quotidienne de tomates ou de poisson frais, récolté ou pêchés la veille. Par ailleurs, depuis sa création en 1992, le groupe recense plus de 800 relations avec maraichers et producteurs, tissant un climat de confiance aboutissant à des résultats probants tant sur le plan humain que qualitatif pour le consommateur. Enfin, comme la plupart des distributeurs, Grand Frais s’engage pour un commerce plus responsable de l’environnement. Le groupe a scellé depuis quelques années, avec ses producteurs partenaires, un « contrat » soutenant la certification Haute Valeur Environnementale. Cette dernière a pour but de préserver la biodiversité ou d’économiser les ressources en eau grâce à des pratiques respectueuses de l’environnement.

L’objectif : aller vers le client

Faire venir le client, c’est bien. Aller vers lui, c’est encore mieux, et c’est le défi que se lance Grand Frais. Confronté à une période incertaine d’enfermement et face à la dévitalisation de certains territoires, l’enseigne Grand Frais a pris le parti de commander plus de 300 camions pour vendre ses produits à travers la France. Pendant que les villes se garnissent chaque année de nouvelles enseignes, les campagnes françaises perdent vie. Ce maillage permettra aux rouges et verts de sillonner chaque clocher, de toucher un nouveau panel de consommateurs et de nouer des rapports humains pour accroitre un peu plus sa visibilité.

Outre les territoires reculés, les lyonnais misent sur les nouveaux canaux de communication pour séduire de nouveaux clients. Dans la dernière vidéo Youtube du distributeur intitulée « C’est qui le chef #1 ? », Mallory Gabsi,  coqueluche de la dernière saison de Top Chef, va à la rencontre de Laurent, chef qui partage sur ses réseaux ses nouvelles recettes, dans l’attente de retrouver ses clients dans son restaurant. Les deux vont dans un magasin Grand Frais pour sélectionner leurs produits, tout en vantant leur qualité par une description des petits pois, du comté et de la daurade. De retour derrière les fourneaux, le duo aiguise ses couteux et noue son tablier. Cuisson du poisson, blanchiment des asperges et dressage soigné, tout est montré dans le moindre détail dans le but d’éveiller les papilles gustatives des futurs consommateurs.

La rédaction

EnseigneConcept

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.