5 choses à savoir sur Amazon Go, le supermarché sans caisse qui pourrait (bientôt) débarquer en France

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Le concept du géant américain a de quoi bouleverser le monde de la grande distribution et le rapport que les consommateurs ont avec leurs achats.

Le concept du géant américain montre que le commerce physique n’est pas mort, bien au contraire, mais qu’il a besoin de se réinventer. C’est en tout cas le défi lancé par le patron Jeff Bezos qui croit fermement au projet.

Pour rappel, Amazon Go est truffé de technologies qui permettent de suivre les articles sélectionnés dans le magasin par les clients. Cette sélection est recensée dans l’application préalablement téléchargée.

Voici 5 choses à savoir sur le concept Amazon Go.

L’entrée dans le supermarché ne peut se faire sans l’application

Qui dit concept, dit numérique. Et qui dit numérique dit expérience via son smartphone. Difficile d’entrer dans le magasin comme dans un lieu commercial classique et ouvert. Les clients doivent passer par des portes automatiques semblables aux portiques pour scanner son billet avant d’entrer dans un train par exemple.

Pour entrer dans le magasin, les clients doivent donc télécharger l’application dédiée, l’ouvrir et scanner un code unique à chaque client.

Une fois franchi les portes, l’intelligence artificielle dont est dotée le concept suit les articles choisis par les clients et les ajoute à un panier virtuel. Le paiement se fait automatiquement à la sortie du magasin, sans passage en caisse. Tous les achats sont suivis dans l’application et le client reçoit un reçu quelques minutes après sa sortie.

Il n’y a pas de caddie à l’entrée du magasin (ni de paniers)

Comme le passage en caisse est supprimé, le client n’a pas à prendre  un panier ou un caddie à l’entrée du magasin. En effet, les clients déposent leurs courses directement dans leurs sacs, ce qui facilite grandement l’expérience pour le client : pas besoin de déposer ses produits sur un tapis roulant ou de faire la queue par exemple.

Aussi, compte tenu de la taille du magasin, le concept ne vise pas des achats en grande quantité.

Des caméras scrutent les clients dans leurs moindres gestes

Le supermarché Amazon est truffé de technologies. Pour permettre les achats sans passage en caisse, des dizaines de caméras et de capteurs suivent les gestes et déplacements des clients dans le point de vente.

Tout y passe ! Si Amazon ne dévoile pas le fonctionnement de son concept, l’intelligence artificielle parvient à voir et identifier chaque article présent dans le magasin.

La technologie développée est capable de comprendre si un client a choisi un produit et l’a déposé dans son panier. Inversement, il sait également si le client l’a remis à sa place.

La drôle de sensation de partir sans payer

L’expérience vécue par un client au sein d’un supermarché Amazon Go peut paraître très déroutante. Il existe en effet très peu d’expériences où les clients profitent d’un produit avec la sensation de ne pas avoir besoin de payer.

Sans caisse et sans personnel de sécurité, la tentation de partir sans payer est grande. Mais ce n’est pas sans compter sur l’œil des caméras qui parviennent à identifier toutes les tentatives de vols.

Un journaliste américain avait d’ailleurs tenté l’expérience de tromper la technologie. Il avait sélectionné plusieurs produits et les a remis à plusieurs endroits dans le magasin. La technologie n’avait pas failli et avait compris la tentative de déstabilisation.

Il y a des employés dans le magasin

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de personnel en caisse qu’Amazon supprime le personnel en rayon. En déambulant dans les rayons, les clients auront toujours accès aux employés du magasin s’ils ont besoin d’un conseil.

Par exemple, en cas d’achat dans le rayon alcool, un employé sera présent pour vérifier votre pièce d’identité avant que le client emporte son pack de bière ou sa bouteille de vin.

D’autres employés circulent dans les rayons : à la fois pour effectuer la mise en rayon et répondre aux éventuelles questions techniques des clients.

Évidemment, il est aussi tout à fait possible de sortir du magasin sans avoir aucune interaction avec un humain.

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.