Lidl propose une prime de 200$ à ses collaborateurs qui acceptent de se faire vacciner contre la Covid19

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Les professionnels de la grande distribution constituent toujours la seconde ligne dans cette crise sanitaire qui secoue l’économie. En France, comme ailleurs, le vaccin est vu comme une solution pour protéger les populations. Aux États-Unis, Lidl propose une prime aux collaborateurs qui font la démarche de se faire vacciner.

200$ supplémentaire pour les salariés américains de l’enseigne. C’est ce que propose Lidl pour ses collaborateurs américains qui acceptent de se faire vacciner contre la Covid19 (source : wral.com)

L’enseigne justifie cette hausse de salaire pour compléter les frais nécessaires à la vaccination, du vaccin en lui-même, aux frais de livraisons, de déplacements jusqu’à la garde d’enfants.

Une vaccination soutenue par 80% des salariés

En interne, une enquête a confirmé l’intérêt pour le vaccin parmi lesquels 80% des salariés souhaitent bénéficier de cette protection dès qu’elle sera disponible. Lidl entend cette demande et compte entreprendre les démarches nécessaires pour protéger rapidement ses salariés que l’enseigne considère comme « travailleurs essentiels ». « Nous sommes fiers de fournir à nos employés les ressources dont ils ont besoin pour recevoir le vaccin COVID-19 sans aucun obstacle», déclare d’ailleurs le PDG de Lidl aux États-Unis, Johannes Fieber.

L’enseigne montre à quel point elle sait se mobiliser pour ses collaborateurs. Il y a quelques semaines, l’enseigne a également annoncé offrir une couverture médicale complète à tous les employés à temps partiel et à plein temps, dans un pays où la santé est peu prise en charge par l’État, comme en France.

« Depuis le début de la pandémie, nous avons travaillé dur pour faire passer la santé et la sécurité de nos employés au premier plan », insiste l’enseigne dans un communiqué, « de l’offre de soins de santé gratuits contre le COVID-19 à l’ensemble de notre personnel, à l’ installation d’une filtration de l’air de qualité hospitalière dans nos magasins et entrepôts pour assurer un air plus propre et plus sain, Lidl s’est donné pour priorité d’adapter nos politiques pour mieux fonctionner pour nos gens pendant cette pandémie ».

Une stratégie qui pose question pour inciter les citoyens et les travailleurs à se faire vacciner. Un scénario sous la forme de récompense gagne du terrain dans les débats.

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.