Comment 2020 a façonné le futur de la grande distribution

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Il y a déjà un avant et un après de la crise sanitaire liée au Covid19. La grande distribution a accéléré sa transformation pour toujours mieux répondre à la modification des comportements des consommateurs. L’année 2020 aura façonné le futur du commerce de détail.

La transformation est en marche dans le monde de la grande distribution. Mieux encore, elle s’accélère ! À tout point de vue, le secteur a connu une période sans précédent dans son Histoire.

Depuis, la grande distribution a saisi l’importance du numérique pour modifier son modèle. Il n’y a qu’à constater à quel point le drive a gagné des points dans le quotidien des consommateurs. Selon Olivier Dauvers, chez Leclerc, le chiffre d’affaires du commerce en ligne a bondi de 40% sur une seule année.

Le numérique risque fort de jouer un rôle central dans les stratégies des enseignes dans les mois et les années qui viennent. 

Mais au-delà du drive, le numérique aura un rôle évidemment important pour les magasins pour conquérir les consommateurs en leur proposant de nouvelles expériences qu’ils ne trouveront pas derrière un écran.

L’histoire se souviendra que le futur de la grande distribution s’est écrit en partie en 2020

La liste est longue pour celles et ceux qui veulent rassembler toutes les modifications engendrées par la crise sanitaire. Cette année a mis en évidence les hommes et les femmes du terrain en tant que professionnels, mais également les entreprises. Alors que les professionnels se débattaient pour assurer l’approvisionnement des rayons, les entreprises, elles, ont cherché à résoudre les problématiques pour garantir la santé des collaborateurs, mais aussi la santé financière des points de vente.

La grande distribution dans son ensemble a trouvé des solutions et a su s’adapter aux comportements des consommateurs. Agilité et réactivité ont été les maîtres mots des stratégies.

Des synergies entre le point de vente physique et le drive

Le plus marquant est sans nul doute l’essor du commerce en ligne. Le drive n’est plus perçu comme un levier qui cannibalise la fréquentation en point de vente. La crise sanitaire a révélé que le magasin et le drive étaient en définitive complémentaires.

Les vrais gagnants de cette crise – dixit notamment les enseignes indépendantes -, sont ceux qui ont adopté une approche mixte. L’un n’empêche pas l’autre. Au contraire. Les deux supports maximisent la croissance des enseignes comme en témoigne la croissance de Leclerc sur ce circuit.

Bien sûr, fort heureusement, les enseignes ne comptent pas convertir tous les consommateurs à la vente en ligne. Déjà, parce qu’il y a encore des aficionados des magasins qui aiment être en contact avec les produits, parcourir les allées et demander des conseils aux équipes. Il sera du rôle des magasins d’entretenir de nouvelles expériences pour attirer et fidéliser les clients.

Le numérique ne supprimera pas les contacts avec les clients

Bien sûr, l’année 2020 ne se résume pas uniquement au développement du commerce en ligne. Le futur du commerce visera à intégrer les nouvelles technologies dans le parcours d’achat des consommateurs en proposant des expériences immersives pour leurs clients souhaitant acheter leurs produits avec un contact physique minimal.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il y aura moins de contacts. La communication avec les consommateurs se fera par d’autres biais, tels que les réseaux sociaux ou la publicité ciblée. La réalité virtuelle et la réalité augmentée vont également s’implanter dans les magasins pour permettre aux clients d’accéder par exemple à des informations produits.

En somme, le parcours d’achat du client de demain sera omnicanal voire totalement connecté à la vie du consommateur. L’expérience sera 100% numérisée et connectée avec les magasins.

L’année 2020 aura été pleine de défis. 2021 sera la suite logique de cette année qui aura accéléré la transformation en grande distribution.

EnseigneDigital

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.