Pour limiter la contamination, le plafond du paiement sans contact pourrait être rehaussé à 50 €

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Selon une information d’Europe 1, le plafond du paiement sans contact pourrait être revu à la hausse et passer à 50 euros au lieu de 30 euros actuellement. Cette décision serait une des conséquences dû à la limitation de la propagation du coronavirus.

Les supermarchés, hypermarchés et commerces de proximité doivent inévitablement éviter d’être le futur foyer potentiel de contamination. Alors que le déconfinement progressif se précise en France, à partir du 11 mai prochain, une décision inattendue pourrait intervenir auprès des banques.

Car les paiements dans les commerces ont été profondément modifié depuis la crise sanitaire que traverse le pays. Une des conséquences directes est celle de l’essor du paiement sans contact. Ce moyen de paiement est en effet privilégié au détriment du paiement en espèces ou par chèque qui nécessitent des contacts proches avec les hôtesses et hôtes de caisse.

Lire aussi : Clients, voici comment continuer à faire vos courses en toute sécurité.

Le retrait au sein des distributeurs a baissé de plus de 50%.

Afin de se prémunir de cette distanciation sociale et du maintien des gestes barrières qui seront recommandés par les autorités publiques à la sortie du confinement, une décision doit être prise prochainement auprès des banques pour rehausser le plafond du paiement sans contact hauteur de 50 € contre 30 actuellement.

 « Notre volonté c’est d’y aller, mais il faut s’assurer que cela fonctionne d’un point de vue technique » va sur notamment un grand banquier. 

Pour s’assurer de son application des tests doit encore être mené afin de vérifier si l’ensemble des terminaux s’adapte à cette nouvelle procédure.

https://twitter.com/retreeb_io/status/1250081953065439233
Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.