Et pendant ce temps, les magasins Casino sont ouverts le 25 décembre et le 1er janvier

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Lors de ces fêtes de fin d’année, l’enseigne Casino a frappé un (très) grand coup, au point pour certain d’avoir franchi la ligne rouge. L’enseigne a en effet été la première en France à ouvrir ses 118 magasins, supermarchés comme hypermarchés, un jour férié et ce toute la journée.

L’ensemble des magasins était ouverts au sein du groupe Casino. Une ouverture avec un détail toutefois important : ces ouvertures étaient conditionnées sans personnel de rayon et sans caissières. Ce sont les caisses automatiques qui ont assuré l’encaissement des clients. Des vigiles ont eux assuré la surveillance et la sécurité des magasins.

Après avoir ouvert des magasins les dimanches après-midi, le groupe Casino poursuit ses ouvertures mais cette fois les jours fériés, notamment ceux encore précieux de celui de Noël et du 1er janvier.

Des ouvertures justifiées par la concurrence du e-commerce

Côté syndicats, l’opération alerte. Pour eux, c’est le signe annonciateur d’ouverture 7 jours sur 7 et bientôt 24h/24. Pour Carl Gazi, représentant CGT de l’intersyndicale, cela “pose tout un tas de questions qui sont aujourd’hui occultées au bénéfice de l’effet d’annonce.”

Le groupe Casino s’est exposé aux critiques. Principal argument avancé, le groupe précise la forte concurrence des sites e-commerce qui sont ouvert 7 jours sur 7 et bientôt 24h/24.

Ce 25 décembre, ils étaient nombreux à venir dans le magasin. Les clients ont semblé apprécier ces ouvertures.

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.