La panne informatique chez Système U toujours dans l’attente d’une résolution

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Dans l’attente d’une résolution, la panne informatique continue d’avoir des répercussions sur le fonctionnement des magasins. L’enseigne assure toutefois qu’un retour à la normale est bientôt prévu.

Depuis plus d’une semaine, une panne informatique affecte le fonctionnement normal du réseau de distribution Système U. Si la panne « n’est pas la conséquence d’un piratage » assure Thierry Desouches, porte-parole de Système U, elle affecte le travail des équipes sur le terrain.

Lire aussi : L’enseigne Système U affectée par une panne informatique

Une panne informatique toujours en cours de résolution

Pour le moment, selon nos informations, la panne informatique est toujours en phase de résolution. Elle paralyse « les flux de circulations de marchandises, entrants et sortants » de quoi opérer d’importants dysfonctionnements dans l’approvisionnement des 1600 magasins de l’enseigne.

La panne, difficilement identifiable, s’avère plus complexe que prévu. Les équipes logistiques de Système U sont à pied d’oeuvre pour tenter de résoudre. « Il y a encore beaucoup de travail à faire », commente le porte-parole de l’enseigne tout en insistant que les magasins sont « train de retrouver les prestations et services normaux ».

Un contexte difficile pour les équipes d’autant qu’elles émergent seulement de la surface depuis le confinement pendant lequel les rayons étaient totalement déstructurés : « entre le confinement et ce bug c’est dur de remettre les rayons à jour ! » raconte cette employée de rayon.

En magasin, la panne affecte l’approvisionnement des rayons

Sur le terrain, les professionnels peinent à préparer les commandes afin d’approvisionner les rayons, que ce soit en frais ou en sec. « Il est grand temps que la situation se débloque et revienne à la normale », commente ce manager dans un magasin U. 

Des messages d’alerte ont été placés dans les rayons : « Un incident informatique perturbe actuellement notre réassort de produit. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée et mettons tout en oeuvre pour imiter les ruptures de stock et résoudre ce problème le plus rapidement possible ».

Si des solutions ont été mises en place en envoyant des palettes aux magasins, cela ne correspond pas toujours aux attentes réelles. Les ruptures sont nombreuses dans les rayons : « nous avons reçu des livraisons, mais qui ne correspondent en rien avec nos commandes. On fait avec ».

Rayons vides et frigos pleins : l’inventaire en préparation

Vraisemblablement l’état des stocks est redouté par les équipes. « Nous attendons vite la fin du mois pour effectuer l’inventaire. Je crois qu’il va y avoir des surprises et pas forcément des bonnes ». 

Dans d’autres magasins, l’inventaire est même reporté, « trop compliqué vu le contexte » explique ce responsable : « nous commandons 3 colis, on en reçoit seulement un, et encore. Nous avons un stock indéfinissable sur le même produit » regrette ce responsable.

En rayon, d’autres responsables s’inquiètent déjà du gaspillage alimentaire estimée : « au frais nous allons payer cher la casse. Rayons vides et frigo pleins, du jamais vu » regrette l’un d’eux, bien qu’il comprend que les entrepôts ont dû s’adapter au mieux pour approvisionner les magasins.

Lire aussi : Panne informatique chez Système U : face aux difficultés d’approvisionnements, les magasins s’organisent

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.