⚡ Des Outils, des Ressources et des Idées pour préparer le Commerce de Demain Plus d'infos

Leclerc La Réunion

Comment le mouvement Leclerc à la Réunion a anticipé la fin du prospectus

Les magasins réunionnais ont suivi le mouvement de l'enseigne en métropole pour mettre fin à la distribution du prospectus papier dans les boîtes aux lettres. Podcast avec Benjamin Chevassut, Directeur Général du Groupe Excellence à la Réunion.

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

L'enseigne a mis fin à la distribution du prospectus papier dans les boîtes aux lettres des consommateurs français en septembre dernier. Une décision annoncée depuis longue date mais qui était loin de faire l'unanimité tant le support papier prouvait encore de son efficacité pour générer du trafic en magasin.

Cette décision vaut aussi bien pour la métropole que pour les magasins situés sur l'île de la Réunion. À 9000km de Paris, les magasins réunionnais ont suivi la politique de l'enseigne.

Interview avec Benjamin Chevassut, Directeur Général du Groupe Excellence à la Réunion qui nous parle du contexte actuel, de l'essor de ce mode de consommation depuis 10 ans.

Interview complète avec Benjamin Chevassut, Directeur Général du Groupe Excellence à la Réunion

Jonathan: Bonjour Benjamin. Tu es Directeur Géneral du Groupe Excellence qui gère des magasins Leclerc sur l’île de la Réunion. En quelques mots, comment te présentes-tu ?

Benjamin Chevassut: Bonjour Jonathan. Ça fait six ans que je suis arrivé à la Réunion. Avant ça, j'ai eu un parcours d'une dizaine d'années dans la distribution chez des intégrés en métropole. Puis il y a six ans, j'ai eu l'opportunité professionnelle de venir à la Réunion pour diriger les magasins. Et depuis deux ans, j'ai pris la direction générale de Groupe Excellence  à la Réunion.

Jonathan: Justement, ce groupe Excellence que tu représentes, ça représente combien de magasins ?

Benjamin Chevassut: Leclerc à la Réunion, c'est 18 magasins en tout. Sur ces 18 magasins, il y en a 12 qui appartiennent au groupe Excellence et les six autres qui appartiennent à un autre groupe. Ce sont deux familles 100% réunionnaises qui ont ces entreprises-là et qui ont créé un groupement mutualisé pour gérer les achats et tout le commerce spécifique à la Réunion.

Jonathan: La grande distribution à la Réunion c’est encore assez nouveau, son développement s’est surtout accentué début 2010 environ ?

Benjamin Chevassut: C'est ça, d'ailleurs ce qui est intéressant par rapport à la grande distribution de Métropole, notamment du format hypermarché, n'est pas encore mature, puisque les gros hypermarchés, les centres commerciaux, ce sont surtout développés entre 2010 et 2015. C'est un marché qui est assez neuf.

Vous devez vous connecter pour lire cet article

S’abonner

Vous avez déjà un compte? Se connecter