💬 Interview avec Stéphane Liberge : « en pâtisserie, je sais que si je mets une publication sur Facebook avec une belle photo, on vend tout »

Rencontre avec Stéphane Liberge, Community Manager Auchan Montivilliers

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Dans ce rendez-vous chaque mois, je vous propose de partir à la rencontre des professionnels du marketing et de la communication des enseignes. Pragmatiques, impliqués sur le terrain et dans la vie des magasins, ces professionnels apprennent, comprennent et appréhendent les enjeux de la communication à l’échelle locale.

Pour cette troisième interview depuis la création de cette newsletter, j’ai sollicité Stéphane Liberge. Stéphane est le community manager d’Auchan Montivilliers en périphérie du Havre. Le magasin est un fidèle de notre classement des magasins les plus visibles sur les réseaux sociaux. En effet, chaque mois, Auchan Montivilliers a l’habitude de se hisser dans le top 5 des magasins cumulant le plus d’interactions sur sa page.

Forcément, j’avais envie d’en savoir plus sur son fonctionnement et pour comprendre sa vision du community management en grande distribution.

Rencontre avec Stéphane Liberge, Community Manager Auchan Montivilliers

Le Auchan Montivilliers en périphérie de la ville du Havre évolue dans un contexte très concurrentiel : on compte la présence de deux hypermarchés Auchan et d’un hypermarché E.Leclerc ainsi que de nombreux autres enseignes : Intermarché, Lidl, Aldi, Carrefour. C’est une des zones les plus concurrentielles de France. Stéphane nous partage son ressenti et sa vision de la communication digitale en grande distribution.

📣 Première question : quels sont selon toi les objectifs d’une présence d’un magasin sur les réseaux sociaux ?

💬 Ma première raison, c’est de créer du lien avec les clients. C’est vraiment le truc qui m’intéresse le plus : informer les clients sur la vie du magasin, le lien entre l’hypermarché et les clients. La deuxième raison c’est de faire parler du magasin et de véhiculer l’image de la société en fin de compte, de faire parler d’Auchan localement. C’est primordial pour nous, car au Havre nous sommes très concurrencés.