Un homme meurt dans un supermarché : son corps est caché sous des parapluies alors que le magasin reste ouvert

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Un homme a trouvé la mort dans un supermarché de l’enseigne Carrefour au Brésil. Pour conserver le magasin ouvert, le corps a simplement été dissimulé sous des parapluies. Les clients sont scandalisés et la photo fait le tour du monde.

Le fait divers a des allures glauques. Vendredi dernier, des photos de l’allée du magasin où reposait le corps ont été relayés sur Twitter. Ce dernier était caché sous trois parapluies afin d’éviter les regards des clients après avoir été victime d’une crise cardiaque.

Selon les informations relayées, la victime travaillait dans la vente. Elle avait reçu les premiers secours sur place, mais ils n’ont guère réussi à lui redonner vie. Après l’annonce du décès par les équipes de secours, Carrefour a donné la consigne de ne pas déplacer le corps.

Carrefour s’excuse de ne pas avoir fermé le magasin

La filiale brésilienne de l’enseigne Carrefour n’a pas tardé à réagir par l’intermédiaire de son représentant : « Carrefour présente ses excuses pour la forme inadéquate avec laquelle elle a traité le décès triste et inattendu de M. Moises Santos, victime d’une crise cardiaque, dans le magasin de Recife (Pernambouc). L’entreprise a eu tort de ne pas fermer le magasin immédiatement après les faits, dans l’attente du service funéraire ».

La scène a de quoi susciter l’indignation. Son épouse, dévastée, a reproché à l’enseigne de ne s’intéresser « qu’à l’argent ».

Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.