Carrefour expérimente la vente de produits dont la date de péremption est dépassée

Jonathan Le Borgne
Jonathan Le Borgne

Il y a quelques années, vendre des produits périmés aurait semblé totalement absurde et les consommateurs auraient trouvé cela très dérangeant. Sauf que le consommateur moderne a bien changé et ça les enseignes l’ont bien compris.

Ainsi, pour lutter contre le gaspillage alimentaire, Carrefour met à la vente des produits dont la date de durabilité minimale est dépassée. 

Cette expérimentation Carrefour est actuellement testée dans trois magasins sur le territoire français. Parmi eux, deux magasins bretons, celui de Vannes, de Cesson-Sévigné et un magasin du nord de la France, Amiens. Comme le précise Linéaires, les produits sont présentés dans un meuble dédié. Les produits sont vendus avec des réductions immédiates allant jusqu’à 50%.

Expérimentation bientôt étendue en France

Pour rappel, la DMM a remplacé la DLUO. Les produits dont la date est dépassé ne sont absolument pas nocif pour la santé. Leur qualité est simplement altérée.

La date qu’on appelle la date limite de consommation (DLC) sur les lardons, le beurre et sur le jambon, a été prolongée de 20 jours. Sur l’emmental, nous avons ajouté dix jours et sur la crème cinq jours. Mais attention, ces dates-là, il faut les respecter

Bertrand Swiderski, directeur du développement durable chez Carrefour. 

https://twitter.com/CarrefourFrance/status/1184416563291660288?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1184416563291660288&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.ledauphine.com%2Ffrance-monde%2F2019%2F10%2F18%2Fdes-produits-dont-la-date-de-peremption-est-depassee-proposes-a-la-vente
Enseigne

Jonathan Le Borgne

Éditeur de Je Bosse en Grande Distribution. Passionné par la transition numérique des entreprises. Consultant, formateur et stratège en communication digitale pour la grande distribution.